Mai 2011

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Mai 2011

Namaste !

Ca y-est c’est les grandes vacances pour nos bambins, en cette période de grosse chaleur de mai et juin, deux mois de repos sont les bienvenus. Le matin les enfants se lèvent tôt, en général vers les 5h00 – 5h30 pour pouvoir aller se laver dans les bras de la Mère Ganga, parce qu’après le soleil se met à taper grave très rapidement et rester dehors sans ombre c’est plutôt dur dur. Alors qu’habituellement on entend le quartier qui s’anime sur le coup des 5h30, avec le remplissage des seaux d’eau à la grosse pompe à côté de la maison, le rituel du paternel à Vishal qui hurle le prénoms de ses enfants pour qu’ils viennent se laver, la vie qui s’anime dans les maisons avec les enfants qui commencent à s’amuser, là c’est le silence total, quasiment pas un bruit jusqu'à 7h30, tous le monde est dehors sur les bords du Gange pour la toilette et la lessive. La vie s’adapte et change de rythme avec le changement de température, on y va encore un peu plus tranquille, les neurones au début mettent un certain temps à s’adapter et pendant un ou deux jours la réflexion dans le cerveau est un peu en décalage, un peu à côté d’la plaque, c’est pour tout le monde pareil et c’est même plutôt rigolo à se voir quelque peu à l’ouest, sans rien avoir pris, pas besoin d’intoxicants ou autres produits hallucinogènes, la chaleur suffit pour nous retourner la tête pendant quelques jours, puis après on s’y fait, l’organisme s’adapte, et la machine peut de nouveau fonctionner à peu prés normalement, avec des grosses transpirées en supplément quand il n’y a pas de courant – cette année on est gâtée, pour l’instant les coupures sont beaucoup moins fréquentes et la chaleur un peu moins intense que les autres années avec déjà quelques pluies – la sensation agréable de la sueur qui coule de partout, dans le dos, sur le torse, le front, les jambes, sans rien faire, juste en restant assis et pour se rafraichir on prend plaisir avec des bonnes douche à l’eau chaude - réservoir sur le toit, d’où eau bien chaude en été et froide en hiver, comme disent les enfants l’inverse serait mieux - qui rafraichissent pas du tout mais qui font qu’on se sent moins collant et à peu prés propre en sortant.

Coloriage : Vandana.

Coloriage : Vandana.

Les siestes pour certains sont fréquentes et comblent souvent le manque de sommeil de la nuit, beaucoup d’enfants dorment sur les terrasses - les mamans et les grandes sœurs à l’intérieur avec les ventilos, les papas ça dépend de la taille de la maison, certains dorment dehors avec les plus jeunes - y-a pas tous les soirs de l’air qui circule et la qualité du sommeil s’en ressent forcement, d’où la nécessité pour l’organisme de récupérer avec des siestes de quelques minutes, allongé sur un tapis de sol dans une pièce ombragée par exemple, chez nous y-en a souvent qui roupille dans la pièce du bas qui est plutôt fraiche, comme Vivek et Manish par exemple en ce moment où j’écris ces lignes et ces siestes sont le bienvenues. On commence à voir sortir les gros boutons bien rouges et purulents sur la tronche de quelques-uns, malheureux compagnons de ces jours de chaleur, chez certains plus petits ça à tendance à se multiplier rapidement mais les adultes ne sont pas épargnés, y faut faire avec, être patient et endurer le truc quand ça nous tombe dessus, l’année dernière je m’en étais chopé, j’ai gardé précieusement la pommade que le toubib m’avait prescrit et hier soir Kantchun s’en est badigeonné le bout du nez qui commençait à ressembler à une grosse fraise !

confection de pompons en laine.
confection de pompons en laine.confection de pompons en laine.

confection de pompons en laine.

Du côté des résultats aux examens ils sont bons, manquent encore ceux de l’école Gyaneshvari pour les plus grands étudiants dans cet établissement, un seul redoublement chez les plus petits pour Anjali (classe 1 – équivalent CP), un chez les plus grands pour Sonam (classe 9 – équivalent 3eme) et cinq filles (Janvi, Ganga, Juli, Taha, Gudiya) et un garçon (Vivek) étudiants entre la classe 6 et 9 (équivalent 6eme à 3eme) qui ont échoué dans certaines matières et qui doivent les repasser fin juin pour savoir s’ils pourront aller dans la classe supérieure. Si l’on fait une vue d’ensemble de nos bambins le niveau général est plutôt correct et moyen, on a pour l’instant pas de super cerveau, pas de cancre non plus, trois ou quatre un peu à la traine mais dont je vois l’évolution positive depuis quelques temps avec le travail en groupe et c’est chez les plus petits que l’on peut trouver deux ou trois « tronches » qui sont en tête de peloton avec des supers résultats (Goori , Punam et Ekra notamment). Il faut toujours mettre un bémol sur le passage de certains suivant l’établissement fréquenté avec des différences de niveaux importantes d’une école à l’autre. Dans le coin où l’on est et pour le milieu social dont sont issus nos bambins, les deux références en matière d’éducation sont l’école Bengalitola pour les garçons et Durga Charan pour les filles, écoles privées où le niveau d’enseignement donné est bon avec la possibilité pour l’élève ayant fait son cursus jusqu’en classe 12 (équivalent 3eme) dans ces établissements de poursuivre ensuite ses études à l’université ; pour certaines écoles, envisager des études universitaires après la classe 12 semble difficilement concevable.

Coloriage : Punam.

Coloriage : Punam.

Au niveau des aides que nous donnons aux familles pour scolariser leurs enfants dans de bonnes écoles nous gardons le cap de l’année écoulée en élargissant notre coup de main pour certains bambins qui bossent bien, qui étaient dans des établissements pas terribles et qui veulent changer d’école. Le fonctionnement des frais de scolarisation est en général différent et plus chers pour les plus petits (jusqu'à la classe 5 – équivalent CM2) avec le paiement de frais d’admission et de frais mensuels de scolarité et pour les plus grands (de la classe 6 à 12 – 6eme à Terminal) avec le paiement de la totalité des frais de scolarité en début d’année, pas de frais mensuels, mais cela peut aussi varier suivant l’établissement avec quelquefois le même fonctionnement pour toutes les classes d’âge et le paiement de frais mensuels. A rajouter à la charge des familles l’achat des manuels scolaires (pareil que pour les frais de scolarité, c’est souvent plus cher pour les plus jeunes que pour les plus grands car pour ceux-ci certains manuels sont issus de publications publiques gouvernementales alors que pour les plus jeunes les éditions sont souvent toutes issues du privé) et des uniformes, chaque écoles ayant une tenue réglementaire. Nous sommes encore en train d’y réfléchir, quelques points pourront sans doute varier suivant les résultats des derniers examens et les tests d’admission dans leur nouvelle école que les enfants devront passer (test pour beaucoup le 30 juin et ouverture des écoles le 1er juillet, dates plutôt rapprochées dans le temps pour savoir dans quelle classe l’admission se fera, avec souvent, comme j’ai déjà pu vous le signaler dans des précédents courriers, des enfants qui se retrouvent rétrogradés d’une ou deux classes plutôt que d’être admis au niveau qu’ils étaient sensés avoir et cela du à la différence de qualité de l’enseignement entre les établissements), mais le montant et la répartition de notre aide pour cette année scolaire 2011 – 2012 devrait être la suivante (confirmation dans le prochain courrier) :

Mangue pour le gouter.
Mangue pour le gouter.Mangue pour le gouter.

Mangue pour le gouter.

Je vous indique entre parenthèse la classe l’enfant était cette année pas celle où il sera, avec l’équivalent de niveau en France.

Pour les plus grands notre aide concerne Ganga (classe 6 – 6eme), Raju (classe 7 – 5eme), Dipika et Juli (classe 8 – 4eme) et Gudiya (classe 9 – 3eme). Sunita (classe 8 – 4eme) dont nous prenions en charge la totalité des frais de scolarité devrait pour cette rentrée normalement suivre le chemin de sa grande sœur et arrêter l’école pour se consacrer aux taches ménagères, elle est pas super motivée pour continuer les cours, est un peu, voir beaucoup à la rue dans certaines matières, elle continuera à travailler les matières scolaires chez nous avec nos profs mais vraisemblablement plus à l’école. Pour ces enfants le paiement de l’année de scolarité entière se fera en début d’année (sauf pour Dipika qui étudie a la Bharti Bal Bidyale avec le paiement de frais mensuels), pour les trois filles qui étudient à Durga Charan il faut compter environ 1.400 Roupies (24 Euros) pour l’année, montant pouvant varier suivant les options prisent par l’enfant (ordinateur, Bengali, Sanscrit, dessin….) plus comme indiqué plus haut l’achat des manuels (entre 300 et 500 Roupies – 5 à 9 Euros) et éventuellement d’un nouvel uniforme (de 200 à 300 Roupies – 3 à 5 Euros) notre aide se situera entre 800 et 1.000 Roupies (13 et 17 Euros) par tête brune.

Coloriage : Ratna.

Coloriage : Ratna.

Pour les plus petits notre aide concerne Ekra (Lkj – 2eme année de maternelle), Sahil et Jisant (Ukj – 3eme année de maternelle), Laki (classe 1 – CP), Varsha (classe 4 – CM1) et Tchotu (classe 5 – CM2). Pour Punam (Nursery – 1ere année de maternelle) dont nous prenions en charge la totalité des frais de scolarité et que j’évoquais dans le dernier courrier c’est désormais Malik qui est son parrain et qui se charge de toutes les dépenses relatives à sa scolarité. Pour ces enfants il y aura donc le paiement de frais d’admission (entre 800 et 900 Roupies – 13 et 15 Euros), l’achat des manuels scolaires (400 à 600 Roupies – 6 à 10 Euros), éventuellement d’un nouvel uniforme (de 200 à 300 Roupies – 3 à 5 Euros) c’est mieux s’ils peuvent en avoir deux pour en changer car pour ceux qui n’ont qu’une tenue, lorsqu’elle est sale ils ne peuvent pas aller en cours, il faut attendre que les fringues sèchent et soient propre sinon ils ne sont pas admis en classe ou une remarque est faite sur les documents de liaison et c’est pas cool pour le bambin. Plus ensuite tous les mois le paiement de frais mensuels de scolarité (entre 100 et 200 Roupies – 1,50 à 4 Euros) avec en général à partir du mois de février le paiement demandé de deux mois et des trois derniers mois en avril. Notre aide de début d’année se situera entre 500 et 800 Roupies (8 à 14 Euros) pour le paiement des frais d’admission, entre 100 et 200 Roupies (1,50 à 4 Euros) pour les frais mensuels. Notre aide supplémentaire pour les enfants travaillant bien et voulant changer d’établissement concerne Anush et notre « grande » Punam (classe 2 – CE1), Manisha (classe 4 – CM1) et Draksha (classe 5 – CM2), avec éventuellement un ou deux enfants supplémentaires, à confirmer courant juin. Pour Anush c’est pas qu’il travaille super bien mais l’école dans laquelle il était ferme, sa famille est pauvre, ils ont décidé de scolariser sa petite sœur dans le privé, lui il se retrouvait un peu à la rue, je lui ai dis qu’on pouvait leur donner un coup de main pour lui payer son école. Nous soutenons donc pour l’instant 16 enfants.

Confection de pompons en laine : Kusum.

Confection de pompons en laine : Kusum.

Pendant cette période de grandes vacances et après les avoir laissé au repos pendant quelques temps, les bambins ont repris le travail un jour sur deux avec nos profs (c’est de leur propre choix après leur avoir posé la question), avec Nisha et Bonoshree pour les plus petits, Niva pour les moyens et Sumita pour les plus grands, en alternant avec un jour consacré aux jeux, dessins, activités manuelles et dance. Pour les enfants devant passer à la fin juin un test d’admission dans leur nouvelle école, travail spécifique sur les points qui leur posent problème avec Sumita à partir de lundi prochain. Congés pour Niva pendant cette semaine, retour à la maison ce lundi. Pendant ces congés il y en a qu’on ne voit plus pendant quelques temps, certains partent chez les membres de la famille pendant une ou deux semaines, souvent chez les grands parents maternels, d’autres bossent et donnent un coup de main au paternel, il y a eu pas mal de mariage en mai et les mariages en Inde, ça peut-être long – voir tres long – et s’étaler dans le temps, ainsi Raju, Tchotu et Laki qui ont marié leur sœur et qu’on a pas vu pendant trois semaines.

Travaux manuels : Pots à fleurs.
Travaux manuels : Pots à fleurs.Travaux manuels : Pots à fleurs.
Travaux manuels : Pots à fleurs.

Travaux manuels : Pots à fleurs.

En travaux manuels ça continue à coller des bâtonnets de glace en bois pour confectionner des pots à fleurs, je n’ai pas compté combien en ont fait, mais il y en a un paquet et c’est pas encore fini ! Les plus jeunes ont fabriqué des pompons en laine, la plupart ont fait preuve de patience pour aller jusqu’au bout de leur réalisation, seul trois bambins ont laissé tombé en cours de route. Anjali, Punam, Manisha, Gudiya, Taha, Varsha, Mamta, Pooja et Sunita se sont mises au tricot, à l’initiative de Shanti Irène qui avait lancé l’idée il y a quelques mois et chaperonnées par Niva, elles ont terminé un pullover miniature et ont attaqué la version grand model avec les couleurs de leurs choix. Côté gouter on c’est tapé le luxe d’offrir un cône au chocolat à chacun (pour 736 Roupies – 13 Euros), on achète souvent des petits glaçons parfumes à 1 Roupie l’unité (0,02 Euros) que les enfants adorent en cette période de chaleur et hier aprèm, mangue avec noix de cajou et papaye confite (8 kilos pour 400 Roupies – 7 Euros) la classe !

Tricots.

Tricots.

Un oubli dans le dernier courrier évoquant mon anniversaire et pas des moindre….. c’est les cadeaux ! Comme les autres années j’en ai eu un paquet - malgré que je leur dis à chaque fois de ne rien acheter et de juste dire « Happy Birthday » ou de me refiler un bonbec - je me suis retrouvé les bras bien chargés quand ils ont tous donné leur présent et le lendemain du gouter j’en ai sans doute eu pour plus d’une demi heure à ouvrir tous les paquets sous des grands « Houahouuuu !!!! » d’admiration des enfants. Des tas de statuettes de divinité, des fleurs en plastique sous verre, un réveil, un agenda, des bonbecs et des biscuits, trois figurines d’Hanumanji en train de voler qu’on a accroché au plafond, des verre en verre pour boire, Anjali m’avait refilé deux cadeaux supplémentaire en emballant des jouets qu’on a dans la maison et j’ai même eu droit à un dessus de lit ! C’est un des moments particulier qu’on passe ensemble, on ressent la joie de l’enfant lorsqu’on ouvre son cadeau et qu’on le montre, c’est un instant d’échange spécial dans l’année. Tout les cadeaux ont trouvé place sur les murs et dans les recoins de la maison, les statues des divinités dans l’un des deux hôtels qui commencent à être maintenant bien remplis.

Mangues pour le gouter.

Mangues pour le gouter.

PROJETS

Comme les autres années avant la rentrée des classes de juillet nous distribuerons à chaque enfant un nouveau cartable, une nouvelle trousse et mise à jour des fournitures scolaires avant de réattaquer l’école. Notre effectif avant les vacances étaient de 108 bambins, à voir si on les revoit tous d’ici la fin juin.

Comme expliqué plus haut répartition des aides pour la scolarisation dans de bonnes écoles, détail plus affiné des montants et des enfants concernés dans le prochain courrier.

Coloriages : Chinki et Vandana.

Coloriages : Chinki et Vandana.

FINANCES

Après un bon mois de mars avec 405 Euros, avril reste sur la même longueur d’onde avec un total de 455 Euros.

Merci pour votre soutien régulier qui nous permet d’assurer les activités et les fournitures matérielles et de proposer aux enfants un lieu où ils se sentent bien, y-a pas d’soucis, vous pouvez leur poser la question, ils viennent pas forcer !

Un grand merci à Emmanuelle Leonetti, Tony Staviljec, Marie-France Pinet, David Liguigli, Remi David, Pascale Dondey, Hubert et Nicole Voncken, Seb et Raquel, Karine et Luc, Geneviève Claret, Bill Gates, mes grands parents, Mylène Faure, la famille Guichard et un merci spécial pour la famille Bec et Miss Rochas Danielle.

Bises à tous,

Christophe

Mai 2011

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro 0381034198.

Publié dans Courriers mensuels

Commenter cet article