Douce chaleur ??

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Douce chaleur ??

Extrait de notre courrier de mai 2012 :

Nous sommes en pleine période de congés scolaires qui rime aussi avec grosse chaleur. Pendant environ un mois, de la mi-mai à la mi-juin, c’est chaud, très, très chaud… Avant ça on a des jours parfois torrides mais c’est juste une petite mise en bouche qui nous prépare à la canicule, à la fournaise, à l’air brulant, entêtant et assommant qui nous environne en permanence durant cette drôle de période - d’après la météo on en est aujourd’hui à 47 degrés… Cherry on the cake, le p’tit truc en plus qui fait qu’on pette un peu plus les plombs ou qu’on s’assouplit un peu plus (c’est selon) les coupures de courant et les caprices de notre copine la fée électricité qui n’arrêtent pas ! Des coupures le matin, des coupures l’après midi, des coupures en soirée, des coupures pendant la nuit……. la taquine n’en fait qu’à sa tête et joue un peu avec la notre ! On a parfois pas de jus à heures fixes, c’est jours-ci en général pas de courant de 4h00 à 5h00, de 11h00 à 12h00, de 14h00 à 17h00, le soir de 22h00 à 00h00 et la chipie nous fait des farces supplémentaires et nous rajoute par-dessus ça de sympathiques coupures « surprises »….. et quand il n’y a pas de courant et que les ventilos ne tournent pas, c’est grosse transpirée assurée ! Le corps est dans la chaleur et la tête aussi, le mental est souvent un peu à l’ouest, dans le cirage, les neurones répondent parfois de façon un peu décalée, désordonnée et loufoque….. c’est assez rigolo… La nuit beaucoup d’enfants dorment sur les terrasses et afin de refroidir le sol qui a été matraqué toute la journée par les rayons du soleil ils versent de grands baquets d’eau, mais malgré cela ça reste encore bien chaud. Il y a deux ans de cela nous n’avions que rarement le courant pendant la nuit et il m’était impossible de dormir dans la chambre, du coup sur la terrasse avec une natte, mais le sol y-en avait resté bien chaud malgré les seaux d’eau de versés et on a comme l’impression d’être un bout de viande en train de cuire lentement sur une pierrade…. drôle de sensation. Quelquefois un courant d’air frais passe et fait du bien, petit instant magique, douce offrande que nous fait dame Nature, l’on apprécie et savoure ce moment. Nous remplissons nos réservoirs d’eau potable à la pompe qui se trouve derrière la maison, l’eau est plus fraiche que celle qui nous arrive par le robinet de la ville le matin et en fin d’après-midi qui est en général tiède, elle semble d’une qualité meilleure, plus claire, plus limpide, celle de la ville est souvent trouble et suivant les périodes de l’année plus ou moins jaunâtre.

Douce chaleur ??

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro 0381034198.

Commenter cet article