Juillet 2014

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Juillet 2014

Namaskar !

Point sur la rentrée des classes de juillet avec pour cette année scolaire 2014 – 2015 la prise en charge de la totalité des frais incombant à leur scolarité pour 20 enfants et aide partielle pour 6 autres, deux enfants scolarisés en plus par rapport à l’année dernière avec Sueta et Renu et la prise en charge de la totalité des frais de scolarité de Manisha que nous aidions partiellement l’an dernier, sa famille est pauvre, elle n’a plus son papa, vit avec sa maman et son petit frère Sahil (que nous scolarisons également) avec oncles et tantes et ça soulage bien sur la maman que nous puissions nous charger de ces dépenses. Les enfants que nous scolarisons à l’école Durga Charan Intercollege sont Priya et Aditya (Classe 1 – CP), Punam, Chinki, Vandana et Anjali (Classe 2 – CE1), Sueta, Muskan et Ekra (Classe 3 – CE2), Shalini (Classe 4 – CM1), Renu, Sandya, Shivani et Diksha (Classe 5 – CM2), Punam (Classe 6 – 6eme), Vandana (Classe 7 – 5eme), Anjali et Manisha (Classe 8 – 4eme), à l’école Bengalitola nous avons Jisant (Classe 4 – CM1) et à Golden Birds, Sunita (Classe 12 – Terminale). Les enfants que nous aidons partiellement sont Sahil (Classe 4 – CM1) avec le paiement de la totalité des frais d’admissions et des frais mensuels (pas les livres, les cahiers et l’uniforme) et aide importante de 1.000 Roupies (12,50 Euros) à chacune donnée aux plus grandes, Draksha (Classe 9 – 3eme), Juli (Classe 11 – Première) et Dipika (Classe 12 – Terminale). Pour Draksha dans notre dernier courrier on évoquait son redoublement et ben finalement non, après une dernière concertation des professeurs elle a reçu son bulletin de note avec la mention « passe » ! Cette aide de 1.000 Roupies permet de couvrir environ les trois quarts des dépenses pour l’année de scolarité. Pour Gudiya qui a passé des concours pour être admise à l’université elle n’a toujours pas de réponse, ce devrait être pour le début de ce mois, apparemment il y aurai des frais important d’environ 10.000 Roupies (125 Euros) pour une année, si ce n’est plus, je lui ai confirmé une aide possible de notre part de 5.000 Roupies (62,50 Euros), sa famille peu également mettre cette somme et si elle a besoin d’un peu plus on est prêt à rajouter 2.000 à 3.000 Roupies (25 à 37,50 Euros). Pour Vivek il a eu les résultats des tests qu’il a passé et il ne sera malheureusement pas admis à la Bénarès Hindu University, il a eu plutôt un bon résultat (numéro 53) mais cette année dans la section qu’il a choisi il y a apparemment très peu de place et le montant de l’année de scolarité est de 25.000 Roupies (312,50 Euros), impossible pour sa famille et pour nous de supporter une telle dépense. Il réfléchi à ce qu’il va faire, dans l’immédiat il continue à venir étudier chez nous et à donner les cours de travaux manuels, on le suit et on l’aidera bien sur dans la mesure de nos possibilités.

Scolarisés en Classe 1 (CP) Aditya et Priya.

Scolarisés en Classe 1 (CP) Aditya et Priya.

Scolarisées en Classe 2 (CE1) Punam, Anjali, Chinki et Vandana.

Scolarisées en Classe 2 (CE1) Punam, Anjali, Chinki et Vandana.

L’école Durga Charan où nous scolarisons la plupart de nos enfants c’est dans notre quartier et pour le milieu social dont sont issus nos petits l’établissement de référence, les enfants peuvent faire toute leur scolarité dans cette école, depuis la classe LKG (2eme année de maternelle) jusqu’à la Classe 12 (Terminale), établissement essentiellement de filles, les garçons sont acceptés jusqu’en Classe 5 (CM2) dispensant un enseignement de bonne qualité et permettant aux enfants d’avoir un niveau suffisamment correct pour pouvoir poursuivre des études universitaires, ce qui n’est pas évident pour toutes les écoles (Sumita, notre enseignante pour les plus grands y a fait toute sa scolarité et a poursuivi ensuite ses études, pareil pour Priyanka et Monalisha, les deux filles à Niva qui enseignaient chez nous il y a quelques années de cela, elles ont pu avoir un parcours universitaire, la première a même eu l’opportunité d’aller étudier sur Delhi, la seconde, une fois ses études artistiques terminées s’est mariée). Alors que dans certaines écoles le travail ne débute souvent pas avant le mois d’août, à Durga Charan trois jours après la rentrée toutes les classes étaient au boulot et contrairement à d’autres établissements il arrive souvent que l’école ne ferme pas pour les fêtes de moindre importance, Bengalitola où est scolarisé Jisant, c’est un peu le même topo mais pour les garçons. Je ne sais pas si c’est général à l’Inde mais sur Varanasi les écoles publiques ont une sale réputation, peu de travail, qualité d’enseignement médiocre, professeurs absents, le niveau entre deux classes équivalentes d’un établissement privé et d’un établissement publique n’est pas le même, nos enseignantes peuvent le vérifier chez nous et ça se confirme également sur le terrain où il arrive souvent qu’un enfant scolarisé dans le privé après avoir fait le début de sa scolarité dans le publique, une fois le test d’évaluation passé dans l’école privée, soit rétrogradé d’une ou deux classes plutôt que d’être admis dans sa classe effective.

Scolarisées en Classe 3 (CE2) Sueta, Muskan et Ekra.

Scolarisées en Classe 3 (CE2) Sueta, Muskan et Ekra.

Scolarisée en Classe 4 (CM1) Shalini.

Scolarisée en Classe 4 (CM1) Shalini.

Comme nous vous l’expliquions dans notre dernier courrier le 15 de chaque mois c’est « fees day » le jour pour aller payer les frais de scolarité et en juillet, en plus des frais mensuels il y a les frais d’admission ce qui représente donc une somme plus conséquente, avec une hausse d’environ 200 Roupies (2,50 Euros) par classe par rapport à l’an dernier. A Durga Charan le fonctionnement est différent entre les sections primaires (LKJ à Classe 5 – 2eme année de maternelle à CM2) et les sections de collège et lycée (Classe 6 à 12 – 6eme à Terminale) avec le paiement de frais mensuels pour les primaires alors que pour les autres sections le paiement de l’année complète de scolarité se fait en début d’année. Ainsi pour les Classes LKJ à 2 (2eme année de maternelle à CE1) les frais d’admissions plus le mois de juillet se montent à 1.000 Roupies (12,50 Euros), pour les Classes 3 et 4 (CE2 et CM1) à 1.040 Roupies (13 Euros), 1.060 Roupies (13,25 Euros) pour la Classe 5. Pour la Classe 6 (6eme) l’année complète de scolarité est de 1.600 Roupies (20 Euros), 1.470 (18,40 Euros) pour nos élèves de Classe 7 et 8 (5eme et 4eme), un peu plus cher pour la Classe 6 car il y a des frais relatifs au changement de section qui n’apparaitront plus par la suite. Le montant total des dépenses relatif aux frais d’admissions pour nos 26 enfants est pour l’instant de 26.400 Roupies (330 Euros), non comptabilisé les 5.000 Roupies (62,50 Euros) pour Gudiya et son université comme expliqué plus haut. Au niveau de la mise à jour des uniformes on en a eu pour 4.895 Roupies (62 Euros) et 20.340 Roupies (254,25 Euros) pour les manuels scolaires et les cahiers, on en est donc pour l’instant à un total de 51.635 Roupies (646,25 Euros).

Scolarisées en Classe 5 (CM2) Shivani, Sandya, Renu et Diksha.

Scolarisées en Classe 5 (CM2) Shivani, Sandya, Renu et Diksha.

Scolarisées en Classe 6 (6eme) Punam, en Classe 8 (4eme) Manisha et Anjali et en Classe 7 (5eme) Vandana.

Scolarisées en Classe 6 (6eme) Punam, en Classe 8 (4eme) Manisha et Anjali et en Classe 7 (5eme) Vandana.

Quelques mouvements au niveau de l’effectif avec Soloni et Nidy qui ne viennent plus en fin d’après-midi, Vishal et Pashant, deux enfants qui venaient en début d’après-midi et dont les horaires d’école ont changé suite au passage dans la classe supérieure les ont remplacés. Chez nos plus petits Kajal (Classe 2 – CE1) avait déménagé, elle a été remplacé par Janvi (Classe 1 – CP), la petite sœur de Shalini et Shivani, quelques temps après sa famille était de retour dans le quartier, on avait une place de libre avec Minu dont la famille a elle aussi changé de coin et Kajal était donc de retour parmi nous. En début d’après-midi Vishal et Pashant ont été remplacé par Happy et Kusi (Classe 2 et 4 – CE1 et CM1), ils sont frère et sœur, venaient chez nous quand on était installé prés de Shivala ghat, lorsqu’on a déménagé ça leur faisait un peu loin du coup ils ne venaient plus ; ils habitent depuis peu dans notre coin, quand j’ai dit aux enfants qu’il y avait deux places de libres, Shushant qui est voisin avec leur famille, m’a dit qu’ils voulaient revenir. Changement d’horaire d’école pour Vishnu, impossibilité pour lui de venir à nos heures de soutien scolaire et arrivée de Mansi, la plus jeune de nos enfants, elle a un plus de trois ans, ne va pas encore à l’école, se sera pour l’an prochain, elle habite dans la même maison qu’Anjali et Anush, elle vient parfois avec eux ou parfois avec Bonishree, notre enseignante, lorsque celle-ci ne vient pas en scooter – à trois sur la bête, Bonishree aux commandes, Archana derrière qui porte Mishti, la petite fille de Bonishree qui vient d’avoir un an. Deux places de libres en début d’après-midi avec Ganga et Nandini, deux sœurs qui ne venaient pas assez régulièrement, on devrait avoir l’arrivée prochaine de Laki et Tchotu.

Photo 1. Anjali, Mansi notre nouvelle venue et Anush - Photo 2 et 3. Jeux après le soutien scolaire.
Photo 1. Anjali, Mansi notre nouvelle venue et Anush - Photo 2 et 3. Jeux après le soutien scolaire.Photo 1. Anjali, Mansi notre nouvelle venue et Anush - Photo 2 et 3. Jeux après le soutien scolaire.

Photo 1. Anjali, Mansi notre nouvelle venue et Anush - Photo 2 et 3. Jeux après le soutien scolaire.

En fin de matinée une fois l’école terminée pour les plus jeunes les enfants passent quand ils veulent pour s’amuser, puis en début d’après-midi travail scolaire de 14h00 à 15h30 avec Bonishree du lundi au vendredi pour 29 enfants (dont deux qui viennent aussi en fin d’après-midi) scolarisés de la Nursery à la Classe 6 (1ere année de maternelle à 6eme), sauf Mansi que j’évoquais ci-dessus et qui ne va pas encore à l’école et Priya qui souffre de déficience mentale et qui a arrêté sa scolarité en Classe 8 (4eme). Samedi activité dessin, biscuit ou bonbon distribués après l’étude et jeux jusqu’à 16h00. En fin d’aprèm effectif de 48 enfants, travail scolaire de 17h00 à 18h30 avec Niva du lundi au samedi pour les moyens (Classe 5 à 7 - CM2 à 5eme et 16 enfants), avec Sumita le lundi, mercredi et vendredi pour les grands (Classe 8 à 12 – 4eme à Terminale avec 15 jeunes) et avec Jyoti le mardi, jeudi et samedi pour les petits (Classe 1 à 4 – CP à CM1 - 17 enfants), les grands et les petits travaillant également avec Niva le jour où leur enseignante n’est pas là (si les finances le permettent il serait bien sur plus qu’intéressant de les faire venir tous les jours). Hatha yoga aux heures de soutien scolaire le lundi pour les plus petits, le jeudi et vendredi pour les moyens, le samedi pour les plus grands. De 18h30 à 19h30 jeux ou travaux manuels avec Vivek le lundi et vendredi, danse katthak et Bollywood avec Padmini le mardi, mercredi et samedi, dessin et coloriage le lundi, mercredi et vendredi. Petit gouter distribué tous les soirs avec biscuits fourrés à la crème, snack salé ou biscuits artisanaux de chez notre ami Samrat selon le jour de la semaine, samosas (beignet aux légumes) avec soda frais le samedi et puja (rituel Hindou) effectuée tous les soirs par les enfants suivie de bhajans (chants dévotionnels). Les enfants partent en général vers les 20h00 de la maison, un peu plus tard le samedi avec les samosas et sodas à distribuer puis nettoyage de la maison aidé de Sunita et Shibu ou Anamika et Anjali en alternance un mois sur deux.

Travail scolaire - Photo 1. Aditya et Muskan - Photo 2. Sushant - Photo 3. Punam et Isneha.
Travail scolaire - Photo 1. Aditya et Muskan - Photo 2. Sushant - Photo 3. Punam et Isneha.Travail scolaire - Photo 1. Aditya et Muskan - Photo 2. Sushant - Photo 3. Punam et Isneha.

Travail scolaire - Photo 1. Aditya et Muskan - Photo 2. Sushant - Photo 3. Punam et Isneha.

Pooja qui avait un problème à l’œil et dont je parlais dans notre dernier courrier va mieux, pas besoin d’opération et c’est bien sur tant mieux, elle est retournée deux fois chez le médecin ce mois-ci, tout est maintenant o.k, l’œil n’est plus rouge et la grosseur est partie. 200 Roupies (2,50 Euros) pour les consultations et 310 Roupies (3,87 Euros) pour les médicaments.

Photos 1, 2 et 3. Jeux après l’étude.
Photos 1, 2 et 3. Jeux après l’étude.Photos 1, 2 et 3. Jeux après l’étude.

Photos 1, 2 et 3. Jeux après l’étude.

En travaux manuels les enfants fabriquent une tirelire, Manisha, Diksha et Akash ont fini la leur, structure en polystyrène recouverte de bâtonnets en bois peints, elle ressemble un peu à la bouille d’un cochon, Kantchan, Ratna, Sunita et Vandana sont en train d’en faire une en forme de maison.

Travaux manuels - Photo 1. Manisha, Diksha et Akash - Photo 2. En plein travail - Photo 3. Leurs réalisations.
Travaux manuels - Photo 1. Manisha, Diksha et Akash - Photo 2. En plein travail - Photo 3. Leurs réalisations.Travaux manuels - Photo 1. Manisha, Diksha et Akash - Photo 2. En plein travail - Photo 3. Leurs réalisations.

Travaux manuels - Photo 1. Manisha, Diksha et Akash - Photo 2. En plein travail - Photo 3. Leurs réalisations.

On est en plein dans la saison de la mousson mais sur Varanasi pour l’instant les pluies ne sont pas torrentielles et il fait encore bien chaud. Pendant la mousson la température baisse par rapport à la saison chaude où l’on a parfois eu des 50 degrés mais ça reste encore torride, le top quand il se met à pleuvoir c’est de se mettre sur le toit des maisons et de savourer l’eau qui tombe du ciel…. c’est tellement bon….. Sur Bénarès depuis 8 ans que j’y suis la saison des pluies n’a jamais été cataclysmique ; l’année dernière le Gange avait atteint des hauteurs qu’il n’avait plus eu depuis 1975 mais ce n’était pas dû aux pluies sur Varanasi mais aux averses torrentielles qui s’était abattue sur la région de l’Uttaranchal, plus au nord ouest où le Gange prend sa source et qui avaient fait des dégâts considérables. Sur Varanasi on reste souvent plusieurs jours sans pluie et quand il pleut ce peut-être violent mais en général ça ne dure pas éternellement, sauf une année où ça ne s’était pas arrêté pendant plus de 13 heures d’affilées. On a eu quelques bons orages au milieu du mois de juillet, notamment une certaine matinée où ça c’est mis à pleuvoir violemment, en allant acheter mon lait pour faire le tchaï matinal on avait de l’eau jusqu’au dessous du genou dans la rue, les canalisations et les égouts débordent, le niveau baisse ensuite dans la journée. Chez nous on avait un tuyau qui évacue l’eau de la terrasse jusque dans la rue qui était bouché et cette même matinée en faisant mes exercices de hatha yoga j’ai eu la drôle de surprise de voir l’eau arrivée dans la salle….. heureusement que j’y étais sinon les tapis auraient été trempé. J’ai essayé ensuite de déboucher la canalisation de l’intérieur avec un long fil de fer, rien à faire, j’ai trouvé une longue perche en métal qui trainait sur le balcon laissée par notre propriétaire, du coup dans la rue a essayé de déboucher la canalisation, tous les voisins dehors à regarder le spectacle ! Des saloperies sont tombées en enfonçant la perche, du sable, de la terre mais on sentait qu’il restait encore un truc et dans la salle on pouvait voir dans le siphon d’évacuation qu’il y avait encore de l’eau stagnante…. En fin d’aprèm Vivek va demander aux éboueurs s’ils peuvent venir nettoyer la canalisation, ils sont équipés de perches plus imposantes mais ils ont malheureusement trop de taf et ne peuvent pas venir, du coup ils nous prêtent leur matos, une grande tige métallique bien plus balaise que celle qu’on avait dans la maison et rebelote, de nouveau dans la rue, tous les voisins dehors à regarder le « videshi »(touriste) en train de faire un drôle de travail, de la boue tombe, la perche monte haut, même plus que la hauteur de l’étage mais dans la salle Raju nous dit qu’il y a toujours de l’eau stagnante, on y comprend pas grand chose ….. On va le signaler au proprio pour voir avec lui pour changer la canalisation, il nous dit qu’il passe dans l’après-midi, il ne vient bien sur pas, je le revois le lendemain, il me dit de nouveau qu’il passe dans l’aprèm, il ne vient bien sur toujours pas…….. depuis il a replu, parfois violemment mais on a plus eu d’eau dans la salle…. Mystères de l’Inde….

Soutien scolaire : Riya.

Soutien scolaire : Riya.

A VENIR…

Vu les dépenses importantes de la rentrée des classes pas de spectacle pour la fête de l’Indépendance du 15 août, on va attendre un peu, soit pour la fin de l’année soit pour la prochaine Sarasvati puja début 2015. Pour « Independence Day » on sortira bien sur le drapeau sur la terrasse et sans doute un petit programme improvisé avec danses et chants de certains enfants.

Soutien scolaire pour les plus petits - Photo 1. Janvi et Shalini - Photo 2. Chinki et Priya - Photo 3. Mohit et Punam.
Soutien scolaire pour les plus petits - Photo 1. Janvi et Shalini - Photo 2. Chinki et Priya - Photo 3. Mohit et Punam.Soutien scolaire pour les plus petits - Photo 1. Janvi et Shalini - Photo 2. Chinki et Priya - Photo 3. Mohit et Punam.

Soutien scolaire pour les plus petits - Photo 1. Janvi et Shalini - Photo 2. Chinki et Priya - Photo 3. Mohit et Punam.

Pas mal de fête en août avec Nag panchmi le 1, on célèbre la divinité sous la forme d’un serpent, Raksha bandhan le 10, fêtant les liens entre frères et sœurs, Independence Day le 15 et Janam Ashtmi, l’anniversaire à Krishna le 17.

Danse pour les plus petits.
Danse pour les plus petits.Danse pour les plus petits.

Danse pour les plus petits.

FINANCES

Après 588 Euros en mai, en juin on flirte avec les anges et l’on reçoit 2.062 Euros nous permettant d’assurer les dépenses de la rentrée avec les cartables, les trousses, les fournitures scolaires et les frais relatifs aux enfants que nous scolarisons…… la classe ! Merci à tous de nous suivre et de nous soutenir à l’occase ou régulièrement selon vos possibilités.

Scolarisée en Classe 2 (CE1) Chinki.

Scolarisée en Classe 2 (CE1) Chinki.

Merci Mam, Tony, Hubert et Nicole, Max, Loris, Carine, Yvette, Karine et Luc, Rémi, Martial, Seb et Raquel, Anne, Michèle, Lucie, Frédérique, Annie et Jean-Claude, Isabelle, Christophe, Jean-Christophe, Damien, Geneviève, Georges, Danielle, Colette, Mylène, Bernaille la canaille, Mémaine, au Seul et á l’Unique, à Françoise et comme souvent pour clore ces remerciements, The Guichard’s family !

Salut amical à tous,

Christophe

Juillet 2014

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro W381015403.

Publié dans Courriers mensuels

Commenter cet article