Octobre 2014

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Octobre 2014

Namaste !

Le 1er octobre c’était l’anniversaire à Jyoti, notre enseignante qui s’occupe des plus petits en fin d’après-midi et le 1er octobre cette année ça tombait en plein dans la période de la Durga puja, une des fête Hindoue les plus importante de l’année, nos enseignantes avaient quelques jours de congés, les écoles étaient fermées, du coup on a fêté ça une quinzaine de jours plus tard. Le mois d’octobre était d’ailleurs bien rempli, avec donc la Durga puja en début de mois et la Diwali, autre grand festival à la fin. C’est à chaque fois quelques jours de relâche, des ambiances particulières avec pour la Durga puja des murtis (statues) représentant la Déesse installées dans tous les coins avec parfois des installations très impressionnantes, sous des chapiteaux pouvant accueillir un paquet de monde, avec des décors et des mises en scène fantastiques représentant Durga en train de tuer le démon Mahishasur, parfois en plein air, près des temples, dans certaines écoles…… le soir les grands axes de circulation sont interdits aux véhicules et il y a foule pour aller admirer les murtis avec les nombreux éclairages installés dans les rues où la Déesse a élu domicile. Pour les enfants c’est toujours de beaux moments remplis de magie et de poésie, on s’incline avec respect devant Durga, on commente son attitude, l’expression de son visage, ses attributs avec ses nombreuses mains tenant fermement épée, trident ou lance, c’est à chaque fois un petit instant sacré qui ravive la flamme spirituelle déjà très présente dans le cœur des gens. Je n’ai pas pris de photos cette année, si vous voulez en avoir un aperçu vous pouvez jeter un coup d’œil à notre album photo de l’an dernier dont voici le lien http://yogmaya.over-blog.com/album-2184214.html. Pour l’anniv à Jyoti on fait bien sur toujours confiance à notre ami Samrat pour le cake, on a jamais été déçu, superbe décoration avec ses roses et ses fleurs, en plus c’est bon et il nous fait cadeau des terribles « magic candles », les bougies qui se rallument une fois qu’on y a soufflé dessus, supplice de la personne dont c’est l’anniversaire et qui doit s’efforcer de les éteindre….. heureusement pour elle, cette année Jyoti a eu droit à l’aide super motivée de son ainée Niva ! Cadeaux des enfants qui s’étaient cotisés pour lui offrir un set de tasses et deux colliers, puis dégustation du gâteau au chocolat accompagné d’un verre de soda frais. Le cout de la fiesta pour nos 48 enfants de la fin d’après-midi est de 1.548 Roupies (environ 20 Euros).

Anniversaire à Jyoti.
Anniversaire à Jyoti.Anniversaire à Jyoti.
Anniversaire à Jyoti.

Anniversaire à Jyoti.

Autre fête importante ce mois avec la Diwali, la fête des lumières célébrant le retour du prince Rama dans sa province d’Ayodhya après un exil de 14 ans et pour célébrer son retour les habitants avaient illuminé les rues avec des lampes. C’est une fête qui est aussi associée à Laxmi, la Déesse de la prospérité qui s’était incarnée en Sita, l’épouse de Rama, pour l’occasion on nettoie les maisons de fond en comble, certains refond même les peintures afin d’inviter la Déesse à venir s’installer dans son foyer. La Diwali c’est aussi des cadeaux, les magasins sortent les marchandises dehors, des paquets imposants de biscuits et autres sucreries sont spécialement en vente pour l’occasion et l’on achète souvent de nouveaux ustensiles de cuisine en métal, des casseroles, des plateaux repas, des casiers de rangement……. L’extérieur de certaines maisons est décoré avec de grandes guirlandes lumineuses qui pendent du toit jusqu’à presque le sol et l’on fait exploser des pétards et des feux d’artifices toute la nuit du festival (et même les jours avant….. et même les jours après !). Chez nous nous avons acheté des diyas (bougeoirs) en terre cuite que les enfants ont décorés avec de la peinture, nous y avons mis une mèche en coton dedans, fait couler de la bougie fondue et versé un peu de poudre de couleur brillante, les enfants ont ainsi pu faire bruler leur diya chez eux le soir de la puja (rituel Hindou).

Décoration des diyas pour la Diwali.
Décoration des diyas pour la Diwali.Décoration des diyas pour la Diwali.

Décoration des diyas pour la Diwali.

Vandana, Janvi et Kajal avec leurs diyas.

Vandana, Janvi et Kajal avec leurs diyas.

Aditya, Hritik et Ashvani avec leurs diyas.

Aditya, Hritik et Ashvani avec leurs diyas.

Punam, Priya et Chinki avec leurs diyas.

Punam, Priya et Chinki avec leurs diyas.

Le soir du festival ils étaient une quinzaine à rester à la maison, Vivek et Utham sont allés acheter 100 bougeoirs, des mèches et de l’huile et nous avons installés les diyas dans toute la maison, depuis le rez-de-chaussée jusqu’au toit, sur les nombreuses marches d’escalier, les deux balcons, le temple et sur la terrasse les enfants ont fait un grand svastika, symbole de prospérité souvent associé à Ganesha et Laxmi. Une fois tous les diyas allumés l’ambiance est féerique à l’intérieur du foyer, la maison est prête à accueillir les Dieux………. Nous nous sommes posés quelques instants dans la grande salle, petit moment de recueillement puis Isneha et Punam ont fait la puja suivie du chant de quelques bhajans (chants dévotionnels)….. Partage du prasad (nourriture consacrée par le rituel) et direction ensuite la terrasse pour faire exploser les pétards et les feux d’artifices, admirer les anars (fontaines scintillantes), faire tournoyer sur le sol à vitesse grand « V » les djelebis tout en sautillant autour, lancements de roquettes qui partent haut dans le ciel, avec pour support une bouteille de soda en plastique qui a fini dans un sale état et douce sonorité harmonieuse ( ???) des alu bombs, les bombes patates qui font trembler les murs et qui font un bien fou aux oreilles (cardiaques s’abstenir) ! Achat de pétards et autres engins pour 1.440 Roupies (19 Euros), il nous en reste encore que nous utiliserons pour la Deep Dipawali, quinze jours après la Diwali, cadeaux aux enseignantes et aux enfants qui me donnent un coup de main à faire le ménage avec une boite de chocolat (1.190 Roupies – 15 Euros pour dix personnes) et 375 Roupies (5 Euros) pour les diyas, les mèches en coton et l’huile.

Diwali.
Diwali.Diwali.

Diwali.

Diwali, installation du svastika.

Diwali, installation du svastika.

Diwali, explosion d’un anar.

Diwali, explosion d’un anar.

Diwali : Kantchan fait bruler des phulgaris.

Diwali : Kantchan fait bruler des phulgaris.

En soutien scolaire avec nos différentes enseignantes tout roule, normalement pas de grosse période d’examens en novembre, ce sera pour décembre. En début d’après-midi deux places de libres avec Archana et Mahesh qui ne faisaient régulièrement pas le travail demandé par Bonishree, on les a prévenus une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, cinq fois…. le jeudi nouvelle réprimande et le lundi ils arrivaient de nouveau sans avoir fait leurs exercices (pas très long et pas super compliqué en plus) du coup on a deux nouveaux qui ont pris leur place, Bhavisya (classe 5 – CM2) un ami à Vikash et Isneha (LKG – 2eme année de maternelle) la petite sœur à Priyansi.

Isneha, Priyansi et Isant avec leurs diyas.

Isneha, Priyansi et Isant avec leurs diyas.

En cette fin de semaine nous avons mis à jour les tenues scolaires d’hiver pour les enfants que nous scolarisons avec des pantalons, des pullovers, des gilets, des bonnets ou des châles à acheter. Après la Diwali les horaires d’école ont changé pour les plus petits que nous scolarisons à Durga Charan (ce sont eux qui commencent habituellement le plus tôt) ils attaquent maintenant à 8h30 au lieu de 7h30 et finissent à 14h00 au lieu de 13h00, pour les plus grands qui commencent en fin de matinée et finissent en milieu d’après-midi les horaires restent inchangés. Achat pour 3.675 Roupies (49 Euros).

Diwali.
Diwali.Diwali.

Diwali.

Deux visites chez l’ophtalmologiste pour notre grande Punam qui s’est de nouveau chopée une rougeur à l’intérieur de l’œil (ça lui été déjà arrivé il y a un an de cela), tout est maintenant o.k. 200 Roupies (2,66 Euros) la première consultation, 100 Roupies (1,33 Euros) la deuxième et 478 Roupies (6,37 Euros) pour les médicaments.

Travaux manuels : Photo 1. Vandana, Janvi et Kajal –Photo 2. Shivani, Shalini, Mala et Goori – Photo 3. Vandana, Pashant et Diksha.
Travaux manuels : Photo 1. Vandana, Janvi et Kajal –Photo 2. Shivani, Shalini, Mala et Goori – Photo 3. Vandana, Pashant et Diksha.Travaux manuels : Photo 1. Vandana, Janvi et Kajal –Photo 2. Shivani, Shalini, Mala et Goori – Photo 3. Vandana, Pashant et Diksha.

Travaux manuels : Photo 1. Vandana, Janvi et Kajal –Photo 2. Shivani, Shalini, Mala et Goori – Photo 3. Vandana, Pashant et Diksha.

En travaux manuels les plus petits ont fabriqué des poupées avec des cuillères en bois (on s’en sert le samedi pour manger des idlis, genre de petit gâteau de semoule de riz) avec de la laine pour les cheveux et du papier crépon pour la jupe. Les plus grandes ont trouvé ça sympa et certaines si sont mises.

Nitu et sa poupée.

Nitu et sa poupée.

En yoga avec les plus jeunes la pratique est bonne, ils progressent et arrivent maintenant à faire des asanas qui leur étaient difficiles il y a quelques temps de cela, beaucoup d’énergie qu’il faut canaliser, de la bonne volonté et un bon état d’esprit. Avec les moyens et les plus grands la concentration commence à être plus ferme et continue pendant la séance, de bonnes choses également.

Diwali, les plus petits près du svastika.

Diwali, les plus petits près du svastika.

En danse katthak avec Padmini les filles progressent, souvent les plus grandes comme Manisha et Nisha qui en font depuis maintenant quelques temps donnent des conseils aux plus jeunes comme Punam et Kajal, de jolies choses en perspective pour notre spectacle de la Sarasvati puja en début d’année prochaine. Les deux salles du bas sont occupées par notre danseuses les trois fins d’après-midi où Padmini vient, travail du Bollywood dans la pièce où se trouve l’ordinateur et donc le son, du katthak dans l’autre salle.

Anniversaire à Jyoti : Manisha, Shivani, Jyoti, Vandana et Kantchan.

Anniversaire à Jyoti : Manisha, Shivani, Jyoti, Vandana et Kantchan.

Nous avons eu en début d’après-midi la visite d’un groupe d’une vingtaine de français emmenés par Marie-Christine et Dinesh - c’est la première fois que nous recevons autant de monde - les enfants leur ont fait quelques danses, chanté des chansons, récité des poésies et ils leur ont présenté les diyas qu’ils avaient décoré pour la Diwali, puis partage d’un verre de soda, avec un rouleau feuilleté à la crème pour les enfants. Merci à tous pour votre générosité et les enveloppes que vous nous avez remis (ça apparaitra dans la partie « Finances » de notre prochain courrier de novembre).

Les enfants avec leurs diyas : Photo 1. Bhavisya, Sushant et Vikash – Photo 2. Muskan, Sueta et Kajal – Photo 3. Kusum, Sandya et Anjali.
Les enfants avec leurs diyas : Photo 1. Bhavisya, Sushant et Vikash – Photo 2. Muskan, Sueta et Kajal – Photo 3. Kusum, Sandya et Anjali.Les enfants avec leurs diyas : Photo 1. Bhavisya, Sushant et Vikash – Photo 2. Muskan, Sueta et Kajal – Photo 3. Kusum, Sandya et Anjali.

Les enfants avec leurs diyas : Photo 1. Bhavisya, Sushant et Vikash – Photo 2. Muskan, Sueta et Kajal – Photo 3. Kusum, Sandya et Anjali.

A VENIR…

La Deep Dipawali le 6 novembre, ballade le soir le long du Gange et explosion de pétards et feux d’artifices, cette année on ira sans doute en direction de Dasaswamedht ghat plutôt que d’Assi ghat où l’on allait les années précédentes, on partira en fin d’après-midi quand il n’y a pas encore trop de monde pour revenir sur notre coin dans la soirée. Il y a quelques années de cela il n’y avait pas foule sur les ghats pour cette fête et depuis trois – quatre ans c’est en général blindé, les forces de police sont présentes en nombre et les dernières années nous ne sommes pas allés jusqu’à Assi ghat tellement c’était bouché, plutôt que de s’engager dans la masse humaine - pas évident avec les plus petits - nous avons préféré rebrousser chemin.

Pour mes formalités de visa je devrai me rendre au Népal à la fin du mois, retour sur Varanani début décembre.

Sahil et sa poupée.

Sahil et sa poupée.

FINANCES

En août le compteur était à 510 Euros, il remonte en septembre et l’aiguille pointe à 730 Euros…. plutôt cool !

Merci Tony, Hubert et Nicole, Martialito, Yvette, Rémi, Seb et Raquel, Karine et Luc, Damien, Danielle, Geneviève, Georges, Marie-Thé et Jean-Loup, Mam, Mylène, Malik, Paulo et la famille Guichard.

Bises à tous,

Christophe

Octobre 2014

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro W381015403.

Publié dans Courriers mensuels

Commenter cet article

serrurier paris 24/11/2014 18:14

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

yogmaya.over-blog.com 25/11/2014 13:53

Merci, bien sympa. Quelle est votre adresse ?