Décembre 2014

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Décembre 2014

Namaste !

Cette année pour Noël les enfants ont eu la joie de revoir le Père Noël dans la maison, ça faisait deux ans qu’il n’était pas passé dans notre coin, notre sapin était resté sans cadeaux à ses pieds, on avait juste organisé un grand gouter, pas de joujoux et en cette fin 2014 les finances étaient bonnes, du coup on n’a pas hésité, on a écrit une grande lettre collective pour que le vieux bonhomme à la barbe blanche repasse par chez nous ! Noël est bien sur fêtée par la communauté Chrétienne, importante en Inde et pour pas mal d’Hindous c’est aussi un moment particulier, célébrant la naissance d’une grande âme. Depuis déjà quelques années on trouve dans les boutiques de cadeaux les accessoires décoratifs spécifiques à cette fête, dessins du Christ, sapins, guirlandes, Père Noël….. cette année les magasins étaient particulièrement bien achalandés. Samrat, notre pâtissier, sort pour l’occasion l’étalage des jours de fêtes, des cakes sont en vente dans la rue et dans sa petite boutique les namkeens et autres denrées salées ont laissé la place à des boites de gâteaux. Pour l’achat des jouets direction le quartier de Dal Mandy accompagné par Sunita, Kantchan, Vandana, Utham et Vashant, on y trouve de tout, vente en grosse quantité à des prix défiants toute concurrence, beaucoup de petits commerces vont d’ailleurs s’approvisionner là-bas. La boutique ressemble un peu à la caverne d’Ali baba, il faut descendre en sous sol et sur une jolie petite surface on trouve des tas de jouets, certains stockés sur de grandes étagères, d’autres remplissant des cartons imposants, pour les enfants c’est le pied, ils font un tour dans les allées délimitées par les cartons, jettent un coup d’œil à tout, touchent et font marcher les jouets mis en exposition, ils passent un bon moment ! L’heure des choix à sonner, pour les plus petites et les moyennes c’est plutôt facile, nous avons pris des poupées genre Barbie, pour les plus grandes un peu plus difficile, mais Kantchan et Sunita ont assez vite tranché, ce sera un objet décoratif, sorte de fleurs en verre qui s’allument ou un cadre photo ; pour les garçons un fusil lançant des fléchettes, une voiture télécommandée ou un jeu vidéo pour les plus petits et les moyens, pour les plus grands Utham opte pour un parfum. Emballage des 81 paquets – 75 enfants, nos cinq enseignantes sans oublier Mishti, la petite à Bonishree- quelques jours avant le jour J avec les superbes papiers cadeaux indiens, brillants et colorés, en collant le nom de chacun sur son paquet et stockage du matos dans ma chambre, le tout sous un grand drap.

Photo 1. Devant le sapin – Photo 2. Distribution des cadeaux, Kanishka – Photo 3. Anjali.
Photo 1. Devant le sapin – Photo 2. Distribution des cadeaux, Kanishka – Photo 3. Anjali.Photo 1. Devant le sapin – Photo 2. Distribution des cadeaux, Kanishka – Photo 3. Anjali.

Photo 1. Devant le sapin – Photo 2. Distribution des cadeaux, Kanishka – Photo 3. Anjali.

Environ une semaine avant nous avons décoré la maison, dans la grande salle du haut des guirlandes partant dans tout les sens ont été accroché au plafond, notre petit sapin aux branches métalliques, qui date un peu mais qui tient toujours debout, a refait son apparition, des jouets et des peluches ont été posé à ses côtés, c’est également le retour de notre grande étoile en papier avec des dessins du bébé Jésus, elle date aussi un peu mais après quelques bouts de scotch par-ci par-là elle tient encore bien au dessus de nos têtes  et nous avons aussi collé sur toutes les portes des dessins de Noël, des bouilles de Pères Noël, des sapins, des rênes…. Le jour de la fête nous avons en plus gonflé des ballons que nous avons accroché aux guirlandes et au centre de la salle, fixé au plafond, trônait un super gros ballon orange de presque un mètre de diamètre que j’avais ramené de France, quand ils l’ont vu les plus petits ont fait une sacré tronche ! Arrivée du Père Noël sous une tempête de neige (on avait acheté des bombes de neige artificielle) et les cris surmotivés des enfants….. y-a d’l’ambiance ! C’est Nisha qui est sous le masque de Santa Claus et qui commence la distribution des cadeaux en aspergeant chacun de quelques flocons, toujours accompagnée par de grands rires et cris de joie des bambins. Mishti et Ayushi, les deux plus petites, ont eu un peu peur, elles ont pris leur cadeau mais ne se sont pas éternisées longtemps près du vieux bonhomme. 

Photo 1. Ashvani – Photo 2. Dans la salle – Photo 3. Ekra.
Photo 1. Ashvani – Photo 2. Dans la salle – Photo 3. Ekra.Photo 1. Ashvani – Photo 2. Dans la salle – Photo 3. Ekra.

Photo 1. Ashvani – Photo 2. Dans la salle – Photo 3. Ekra.

Distribution des cadeaux.
Distribution des cadeaux.Distribution des cadeaux.Distribution des cadeaux.
Distribution des cadeaux.Distribution des cadeaux.

Distribution des cadeaux.

On ne leur a rien dit, pas de consignes, mais la plupart des enfants ont attendu que la distribution soit finie pour ouvrir leur paquet, certain prenant bien soit de ne pas abimer le papier cadeau, d’autres, une fois le cadeau ouvert, le refermant et le réemballant comme il était pour le montrer tel quel à la famille. Tous sont super contents, des jouets la plupart n’en n’ont pas, l’ambiance est électrique, beaucoup de bonheur, de gaieté, de fierté et de joie.

Vandana et Priya.

Vandana et Priya.

Avec les cadeaux.
Avec les cadeaux.Avec les cadeaux.

Avec les cadeaux.

Punam et Chinki.

Punam et Chinki.

Vashant et Akash.

Vashant et Akash.

Tout le monde est maintenant assis dans la salle pour le gouter avec une part de gâteau au chocolat, un samosa (beignet aux légumes) et un verre de tchaï bien chaud (thé au lait sucré avec des épices). Il reste un peu de tchaï pour ceux qui le veulent et notamment Isneha, elle est toute petiote, en deuxième année de maternelle et elle veut un autre verre de tchaï. Sumita, une de nos enseignantes qui fait le service lui dit qu’un verre ça suffit, qu’elle est trop petite et qu’après elle va mal dormir…. Isneha, pas contente du tout, pose son gâteau et se met à faire une sacrée tronche et à bouder....... sous les rires des autres enfants assis à côté d’elle et de Sumita ! Elle aura finalement son autre verre de tchaï qu’elle boira en une seule traite, sans faire de pauses ! Le montant des achats pour les jouets est de 9.620 Roupies (environ 128 Euros), ce qui fait un peu plus de 1,50 Euros par enfant et 2.930 Roupies (39 Euros) pour le gouter.

Isneha et son verre de tchaï.

Isneha et son verre de tchaï.

Photo 1. Le gâteau – Photos 2 et 3. Dans la salle pendant le gouter.
Photo 1. Le gâteau – Photos 2 et 3. Dans la salle pendant le gouter.Photo 1. Le gâteau – Photos 2 et 3. Dans la salle pendant le gouter.

Photo 1. Le gâteau – Photos 2 et 3. Dans la salle pendant le gouter.

Il a fait quelques jours bien froid à la fin décembre, heureusement ça n’a pas duré, les écoles ont quand même été fermé pendant deux semaines pour tous les enfants, les petits comme les grands (souvent les sections primaires sont en congés alors que les plus grands continuent à travailler, cette année repos pour tous), réouverture ce lundi avec dans certains établissements des horaires modifiés. Nous avons aux deux étages de la maison des balcons, il n’y a pas de portes pleines et fermées pour y accéder, juste des portes à ossature métallique avec des grandes tiges, c’est complètement ouvert vers l’extérieur et laisse joyeusement passer l’air, en été très bien, en hiver un peu moins. L’année dernière l’hiver avait été vraiment très doux et l’on n’avait pas eu besoin d’isoler tout ça, cette année ça caillait un peu trop, de la fumée sortait de la bouche quand on parlait dans la maison, du coup on a investi dans de la grande bâche en plastique pour calfeutrer les ouvertures, achat pour 1.120 Roupies (15 Euros). Toujours quelques investissements dus à la saison froide avec deux grands tapis épais pour la salle du bas où à lieu trois fois par semaine le soutien scolaire et la danse pour une partie des enfants, le sol est en marbre, c’est super froid et avec les tapis qu’on avait avant les fesses elles étaient un peu trop à la fraiche ! Achat pour 2.800 Roupies (37 Euros) et achat d’un nouveau petit chauffage pour tempérer les pièces, on en avait trois, un a rendu l’âme, on l’a fait réparer plusieurs fois mais rien n’y a fait et avec l’électricité et les appareils électriques il faut faire gaffe en Inde, tout peut arriver….. Il y a quelques années de cela une lampe de sécurité que je mettais recharger pendant la nuit avait pris feu, pas cool, pas cool…. souvent on a eu des ampoules qui ont pété suite à un courant trop puissant et aujourd’hui, dans plusieurs endroits de la maison, quand on allume la lumière on se prend parfois une petite décharge, c’est pas toujours super agréable ! Le prix du chauffage est de 1.200 Roupies (16 Euros).

Sur la terrasse : Happy, Sushant et Isant.

Sur la terrasse : Happy, Sushant et Isant.

Comme vous le savez peut-être on n’a pas l’eau courante dans la maison, on a un réservoir sur le toit que nous remplissons le matin et le soir avec une pompe à moteur lorsque l’eau de la ville arrive. On avait plein de fuites sur les canalisations permettant à l’eau de monter, du coup de l’eau sur les balcons, qui s’infiltrait dans le sol, coulait et pénétrait  à certains endroits dans les murs et en plus des fuites au réservoir sur le toit, c’est un vieux model en béton qui date un peu, maintenant ils sont faits en plastique. Il fallait faire quelque chose car à la longue, la maison, qui est sinon en bon état, allait pourrir. On a pris une partie des dépenses à notre charge, l’autre pour notre propriétaire, trois jours de travail pour les plombiers, les canalisations et le réservoir ont ainsi été changé. On s’en sort pour un total de 9.000 Roupies (120 Euros).

Au soleil sur la terrasse.

Au soleil sur la terrasse.

Visite chez le dermatologue pour Nisha (c’était notre Père Noël cette année) qui avait des plaques blanches à différents endroits du corps, notamment au visage. Elle a un traitement à prendre pendant un mois, pour l’instant ça à l’air d’aller mieux et de s’être un peu estompé. 200 Roupies (2,50 Euros) la consultation et 479 Roupies (6,50 Euros) pour les médicaments.

Nouvelle visite chez l’ophtalmologiste pour Sandya, elle y était déjà allée il y a quelques mois de cela, suite à cette visite elle porte désormais des lunettes, elle avait de nouveaux quelques gènes et a préféré y retourner. 20 Roupies (0,30 Euros) la consultation, tout est maintenant o.k.

Noël : Rohit et son cadeau.

Noël : Rohit et son cadeau.

Nous distribuons dentifrices et brosses à dents aux enfants qui n’en n’ont pas, gros dentifrice « Colgate » familiale de 200 grammes à 80 Roupies (environ 1 Euros) le tube, pour les brosses on les achète par douzaine, dans le quartier de Dal Mandy où l’on a pris les jouets pour la Noël, 90 Roupies (1,20 Euros) les douze pour des brosses de bonnes qualité.

Ayushi et Anjali.

Ayushi et Anjali.

En travaux manuels les plus grands ont du laissé tomber la poterie car la terre mettait trop longtemps à sécher, ce sera pour un peu plus tard. Sacré travail en cours actuellement, ils ont fait sur un papier noir épais un pochoir représentant un animal, assez complexe, on a ainsi un papillon, un oiseau, un Mickey…. Ils ont reproduit sur une feuille de dessin blanche les formes qu’ils ont minutieusement découpé au cutter sur le pochoir et sont en train de les remplir avec du fil de couleurs… Y-a encore du taf mais le résultat devrait être vraiment sympa, photos dans le prochain courrier.

Noël : Priyansi et Isneha.

Noël : Priyansi et Isneha.

Pour le 1er janvier deux gouters, un avec nos enfants du début d’après-midi (30 petits) et un autre en fin d’aprèm (48 enfants), au menu un bon gros feuilleté à la crème et un verre de tchaï bien chaud (1.800 Roupies – 24 Euros). En début d’après-midi les enfants ont improvisé un petit spectacle avec de la danse et des récitations, ils s’étaient également cotisés pour acheter quelques samosas en plus, Bonishree et moi avons même eu droit à un cadeau, une jolie statue de Ganesha pour notre professeur, un Taj Mahal dans un verre à cognac pour ma pomme !

1er janvier : gouter avec spectacle improvisé par les enfants en début d’après-midi.
1er janvier : gouter avec spectacle improvisé par les enfants en début d’après-midi.1er janvier : gouter avec spectacle improvisé par les enfants en début d’après-midi.

1er janvier : gouter avec spectacle improvisé par les enfants en début d’après-midi.

1er janvier : chant super motivé de Priyansi.

1er janvier : chant super motivé de Priyansi.

1er janvier : danse de Vandana.

1er janvier : danse de Vandana.

C’est en ce moment la pleine saison du cerf-volant et avec le mandja, le fil coupant servant à casser la corde d’un autre engin, les enfants n’arrêtent pas avec les coupures aux doigts, ça peut parfois être assez vilain et profond. Bonishree me disait que la police avait retiré de certains magasins du mandja venant de Chine jugé comme trop coupant et dangereux. Chez nous c’est presque tous les jours qu’on fait des pansements suite à ces petits incidents, hier Vikash avait ainsi deux pansements à la main droite et un à la gauche !

Cerf-volant : Anush et Hritik.

Cerf-volant : Anush et Hritik.

Cerf-volant : Suhant et Aditya.

Cerf-volant : Suhant et Aditya.

Cerf-volant : Aditya, Vikash et Sushant.

Cerf-volant : Aditya, Vikash et Sushant.

Tirage de portraits pour tous les enfants devant le petit temple de la salle de yoga et de danse afin de leur donner leur photo, elles seront bientôt visibles sur notre blog.

Noël : Aditya, Happy et Ashvani avec leur cadeau.

Noël : Aditya, Happy et Ashvani avec leur cadeau.

A VENIR…

En janvier pas mal de fêtes avec notamment la Sarasvatî Puja, fête de la Déesse des Arts et des Lettres qui tombe cette année assez tôt, ce sera le 24, c’est un moment important pour tous les enfants. La nouvelle statue faite par Vivek fera son arrivée un jour avant dans la maison, il y aura ensuite un grand rituel avec un Pandit pour officier, prasad (nourriture consacrée par la puja) partagé par tous, un ou deux jours plus tard ce sera visarjan, petite ballade en bateau et offrande de notre ancienne statue au Gange et pour clore ces quelques jours consacrés à Sarasvatî, notre spectacle avec de la danse, katthak (la danse traditionnelle du nord de l’Inde) et Bollywood, yoga et sketch. Si vous êtes dans le coin vous êtes les bienvenus.

Kajal, Vandana et Aditya.

Kajal, Vandana et Aditya.

Le 15 (pour certains le 14) ce sera Makar Sankranti, le festival du cerf-volant, ça n’arrête pas du matin au soir, le ciel de Varanasi rempli de petits engins en papier, du gros son qui sort de certaines terrasses, des cris de guerre qui résonnent dans l’air lorsqu’un fil a été cassé…. sacré ambiance ! On met à la disposition des enfants cerfs-volants, parretti (rouleau de fil) et mandja (fil coupant)….. et peut-être aussi des patis, ces sucreries faites avec des cacahuètes, des graines de sésame et autres trucs sympathiques, que l’on mange beaucoup à cette période de l’année.

Ayushi et Anjali.

Ayushi et Anjali.

Le 26 ce sera Republic Day, la Fête de la République, on sort l’étendard sur le toit, chants en l’honneur de Bharat Mata, la Mère patrie et souvent petit spectacle improvisé par les enfants suivi d’un gouter.

Noël – Photo 1. Riya – Photos 2 et 3. Les plus grands et leurs cadeaux.
Noël – Photo 1. Riya – Photos 2 et 3. Les plus grands et leurs cadeaux.Noël – Photo 1. Riya – Photos 2 et 3. Les plus grands et leurs cadeaux.

Noël – Photo 1. Riya – Photos 2 et 3. Les plus grands et leurs cadeaux.

FINANCES

839 Euros en octobre et la montée continue en novembre avec 990 Euros……. depuis le mois d’août on grimpe doucement mais surement, bientôt la barre des 1.000 franchie ???

Merci Hubert et Nicole, Yvette, Seb et Raquel, Karine et Luc, Mam, Colette, Damien, Rémi, Geneviève, Georges, Yolande, Martialo, Alain, Mylène, un grand merci à Brigitte, sans oublier la Guichard’s team et Pierre.

Bonne année 2015 à tous !

Cordialement,

Christophe

Décembre 2014

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro W381015403.

Publié dans Courriers mensuels

Commenter cet article