Holi 2015

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Holi 2015

Extrait de notre courrier de février 2015 :

Le 6 mars c’était la Holi, fête des couleurs qui annonce l’arrivée du printemps, c’est l’un des festivals le plus important de l’année et sans doute le préféré des enfants avec ses jeux humides et colorés. La veille au soir des feux de joie imposants sont installés dans différents endroits célébrant la mort de la démone Holika, une statue à son effigie est installée dans le bucher et un Pandit viendra effectuer une puja (rituel). Le roi démon Hiranyakashipu avait ordonné qu’il soit le seul être vénéré dans son royaume mais à sa grande surprise, Prahlad, son propre fils, refusait de lui vouer un culte et préférait adorer le Seigneur Vishnu. Hiranyakashipu essaya plusieurs fois de tuer Prahlad mais celui-ci fut à chaque fois sauvé par Vishnu, il demanda alors de l’aide à sa sœur Holika en lui demandant de rentrer dans un bucher ardant avec Prahlad, celle-ci étant normalement protégée et ayant le pouvoir de ne pas bruler. Par ruse et par malice elle attira Prahlad, le prit sur ses genoux et s’assit au milieu du feu. Prahlad, le cœur plein de dévotion répétait sans cesse le Nom du Seigneur Vishnu……. et finalement Holika périt, sa protection contre les flammes ne marchait que si elle était seule, Prahlad sortit indemne du bucher et reçut alors les bénédictions de Vishnu pour sa dévotion sincère et pure. Le nom de Holi dérive de Holika et célèbre la victoire du bien sur le mal et la force de la dévotion.

Holi : Jeux avec l’eau et les couleurs.

Holi : Jeux avec l’eau et les couleurs.

Dans les buchers installés dans les quartiers tous les enfants y jettent un vêtement usagés et pour la Holi c’est la tradition que chaque enfant Hindou reçoive un habit neuf qu’il mettra une fois les jeux avec l’eau et les couleurs terminés, pour aller parader dans les rues en petite bande, passer chez les membres de la famille et les amis mettre un tika avec de la poudre colorée sur le front des personnes qui lui sont proches et recevoir un peu de monnaie ou quelques friandises en retour. Une semaine avant la Holi nous sommes allés faire les achats, comme les autres années on s’y prend en deux fois, un jour pour les garçons et un pour les filles, achat dans le quartier de Naï Sarak où l’on trouve un choix important de vêtements à des prix et qualités très variés. Cette année on a commencé par le plus facile, c'est-à-dire les garçons, chez nous ils sont moins nombreux et en général un peu moins compliqué (mais avec nos filles c’est pas non plus super difficile), pour m’accompagner au marché Ashvani pour la taille des plus petits, Gagendre pour les moyens et Vishal pour les plus moyens un peu plus balaize, achat d’un ensemble jeans et chemise pour les plus jeunes et d’un gilet avec t-shirt pour les autres (si on rajoute un jeans pour les moyens ça nous fait beaucoup trop chère, donc pas de pantalon). Achat dans deux boutiques, une pour les plus petits (8 enfants) et dans une autre où l’on va depuis déjà quelques années pour les moyens (14 enfants), pas d’achat cette année pour nos adolescents les plus grands, filles et garçons (15 enfants), pour raison financière notamment, avec la rentrée des classes, les admissions, les manuels scolaires et les cahiers à payer en avril et aussi, comme on l’avait signalé il y a deux ou trois ans de cela, c’est toujours un peu plus compliqué de satisfaire les plus grands, donc pas d’achat pour eux cette année. Achat pour les filles (39 enfants) le lendemain avec Priyansi, Chinki, Kusum et Kantchan, on est allé voir un peu du côté de Dal Mandy ce qu’il y avait, pas de bol la plupart des boutiques étaient encore fermées (à Varanasi, à cette période de l’année les magasins n’ouvrent souvent pas avant 11h00 et nous on avait dû partir de la maison vers les 10h00) du coup on est retourné vers Naï Sarak et le magasin où l’on se servait depuis plusieurs années, boutique bien achalandée, du choix, des jolis produits de bonne qualité et le vendeur nous fait des supers prix….. et l’on y a pas passé un temps fou, il me semble que cette année ça a été super rapide….. « cherry on the cake », pas un vêtement à changer, pas une faute dans les tailles…. si ça c’est pas la classe ! Distribution dans l’après-midi après les achats des habits pour les filles, on laisse les enfants choisir le vêtement qu’ils veulent et on ajuste ensuite s’il y a des problèmes dans les tailles. Les habits sont beaux, de bonne qualité, les enfants et les familles étaient super contents. Le montant total des achats pour 61 enfants (sans nos quinze plus grands et avec un habit en plus pour Mishti, la petite fille à Bonishree, une de nos enseignante) est de 21.700 Roupies (environ 333 Euros), ce qui représente à peu près 5,50 Euros par enfant. Merci beaucoup à ceux d’entre-vous qui ont fait un geste pour la Holi, sans ces dons plus ou moins importants, avec les frais de la rentrée scolaire qui se profilent à l’horizon on aurait sans doute pas acheté de vêtements cette année…. Merci.

Holi – Nouveaux vêtements : Priya, Kajal et Punam.

Holi – Nouveaux vêtements : Priya, Kajal et Punam.

Holi – Nouveaux vêtements : Rohit, Mohit et Jisant.

Holi – Nouveaux vêtements : Rohit, Mohit et Jisant.

Holi – Nouveaux vêtements : Sueta, Shivani, Renu et Muskan.

Holi – Nouveaux vêtements : Sueta, Shivani, Renu et Muskan.

Le jour de la Holi c’était le vendredi 6 mars mais les enfants commencent à s’amuser avec les couleurs quelques jours avant. Pour les jeux on distingue les poudres colorées (abhir) qui en général se lavent plutôt bien, les vêtements ne sont pas bousillés (à moins de vraiment en mettre un paquet) et sur la peau ça part en général sans trop trop frotter et l’encre (là les habits seront foutus) et pour la peau ça dépend comment elle a été dilué, dans beaucoup d’eau (y-aura peut-être pas à trop récurer le visage) ou dans pas beaucoup d’eau (et là ça peut-être parfois assez rudasse, tenace et prendre quelques jours, à moins de s’être enduit le corps avec de l’huile de noix de coco). Quand on est allé acheter les piskaris (pompes et pistolets à eau) et les couleurs avec Anush, Jisant et Rohit on a pris en plus du balhnisse, crème (pas vraiment de beauté) épaisse, de couleur or ou argenté, avec une odeur genre « white spirit » ou je ne sais quoi, les enfants s’en mettent sur le visage, les bras, les jambes, dans les cheveux, ça donne une super dégaine de bhoot (fantôme), les enfants adorent et c’est bien plus facile pour se laver une fois les jeux terminés, ça protège la peau de l’encre. Chaque année on entend un peu des histoires sur la qualité des poudres et de l’encre, pas forcement super pour notre épiderme de bébé et chez certains il y a parfois apparition de petites plaques de boutons qui partent en général assez rapidement.

Holi : Jeux avec l’eau et les couleurs.

Holi : Jeux avec l’eau et les couleurs.

La veille de la Holi on a fait une tite soirée à la maison avec les plus jeunes, ils étaient 14 (Chinki était apparemment mal fichue et n’a pas pu venir) à rester dormir ici, repas avec des momos (raviolis fourrés aux soja ou je ne sais quoi, en tout cas pas à la viande), un idli (gâteau de semoule de riz), un alu patis (feuilleté à la pomme de terre) et des fruits avec des pommes, des bananes et du raisin noir….. après tout ça ils étaient tous bien remplis, certains avaient déjà sorti la couverture et commençaient à s’allonger sur le tapis pour regarder le dessin animé (Tintin : Le secret de la Licorne) à la cool, j’ai amené le Nutella et tous se sont relevés…. il restait encore une petite place pour une tartine dans tous les estomacs ! Le lendemain matin levé de bonne heure, un peu avant 4h00 les filles qui dormaient dans la grande salle du bas commençaient déjà à papoter, je suis allé faire quelques exercices de yoga en haut les laissant discutailler entre eux, certains dormant encore un peu, à mon retour en bas brossage de dents collectif, Anush et Kajal n’avaient pas de brosse du coup je leur en ai donné une et préparation du p’tit déj avec tchaï (thé au lait épicé), des toasts à la confiture et des fruits. Pendant que je faisais la vaisselle les enfants sont montés se préparer et s’enduire le corps avec la crème de beauté mentionnée plus haut, Sahil, Anush et Rohit sont allés sur la terrasse préparer les couleurs, trois seaux à leur disposition, deux qu’ils ont remplis d’eau et d’encre rouge et verte (qui seront remplis de nouveau par la suite) et dans le troisième ils l’ont chargé de petites bombes à eau colorée (on en avait pris 200). Distribution des piskaris (lances et pistolets à eau) et début des jeux…. ça part dans tous les sens, des rafales sur la droite, sur la gauche, des bombes qui explosent dans le dos, certaines se mettent à la rambarde et aspergent les gens dans la rue (pas grande foule le matin de la Holi), les seaux sont de nouveaux remplis, quelques piskaris qui ne fonctionnent plus, heureusement on en avait d’autres, les 200 bombes ont été largué rapidement et il ne reste plus que les petits sachets plastiques sur le sol…. ça a duré environ deux heures, les enfants commencent à avoir un peu froid, à cette période de l’année l’eau du réservoir n’est pas encore chaude et pour avoir les premiers rayons de soleil sur la terrasse il aurait fallu attendre encore un peu. Tous préfèrent s’arrêter là c’est donc direction la douche ! Ce qui est bien c’est qu’on en a deux, du coup ça va assez vite et ils n’ont pas à trop attendre leur tour en grelotant. Sympathique visite de Brijesh, un enfant du quartier qui venait il y a quelques années, qui est maintenant grand, avec dans les mains un tupperware rempli de pastas que la maman de Janvi et Shalini a fait ! On sort les petits bols en feuilles de bananiers, les cuillères plastiques et après les jeux tous apprécient la saveur revigorante des pates cuisinées à l’indienne….. avec en plus une tartine de Nutella que tous dévorent avant de rentrer chez eux. Le cout pour l’achat des piskaris, des couleurs, des bombes à eau et de la crème de jour Christian Dior est de 1.435 Roupies (22 Euros), 1.935 Roupies (29 Euros) le repas pour 15 personnes la veille de la Holi.

Holi : Jeux avec les poudres colorées.

Holi : Jeux avec les poudres colorées.

Comme expliqué en début de courrier, une fois les jeux terminés les enfants mettent leur habit neuf qui leur a été offert pour l’occasion, ils passent en petites bandes chez les membres de la famille et les amis mettre un tika (bénédiction) avec de la poudre colorée sur le front des personnes et ils reçoivent un petit quelque chose en retour, une friandise ou un peu de monnaie. A la maison défilé des enfants pendant une bonne partie de l’après-midi - mon front il en avait être bien chargé en poudres de couleurs - certains débordant même un peu sur les joues !

Holi 2015

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro W381015403.

Commenter cet article