Septembre 2013

Publié le

Septembre 2013

Namaste, bonjour à tous !

Le dimanche 22 septembre c’était sortie pique-nique à Lakanya Dhari, joli coin en campagne avec des rivières, des petites cascades, de l’espace, de la verdure et des vaches ! On y était déjà allé il y a deux ans de cela, pas à la même période de l’année et là, juste après la mousson, l’endroit était vraiment très agréable, avec des arbres plus touffus, parfois en fleur et un cours d’eau au débit plus important, il nous a d’ailleurs été impossible d’avancer un peu en foret comme nous l’avions fait la dernière fois, l’eau ne nous en permettait pas l’accès. Ce n’est pas très éloigné de Varanasi, un peu plus d’une heure et demi en bus, idéal pour que la plupart de nos enfants, notamment les plus petits, puissent en profiter. On était 71, 64 bambins accompagnés par 7 adultes avec notamment Karine et Loris, ma cousine et son fils qui séjournent ici depuis une quinzaine. Nous avions loué un bus et un gros véhicule à l’agence MN Travel avec laquelle nous fonctionnons habituellement, bus en très bon état, avec encore les plastiques sur les sièges (tant mieux en cas de vomissement impromptu !) et voiture nickel avec 13 personnes dedans. L’organisation est maintenant bien rodée pour passer les commandes à la pâtisserie, au marchand de fruits, acheter les différents namkeen (snack salé), biscuits et bonbons et pour préparer les sacs plastiques individuels au nom de chacun. Rendez-vous le dimanche matin à 8h15 pour la distribution des sacs avec deux pommes, deux bananes, deux rouleaux feuilletés à la crème, un cake au chocolat, un cake nature, une portion de namkeen, deux biscuits à la crème et trois bonbons. Comme d’hab pour ce genre de sortie tous les enfants sur leur 31, certains avaient même amené les peignes, les brosses, les lunettes de soleil, le maquillage et comme d’hab pour ce genre de sortie on a eu droit à quelques vomissements. On avait prévu des sacs plastique et lorsqu’un enfant ne se sentait pas bien il m’en demandait un, il n’y a que Nandini qui n’a pas eu le temps de faire sa demande et qui s’est vomit un peu dessus et pour le coup on avait aussi acheté des lingettes nettoyantes pour bébé qui nous ont été bien utile.

Dans le bus - Photo 1. Udjuwal, Shivanj et Ash - Photo 2. Priya, Chinki et Sueta.Dans le bus - Photo 1. Udjuwal, Shivanj et Ash - Photo 2. Priya, Chinki et Sueta.

Dans le bus - Photo 1. Udjuwal, Shivanj et Ash - Photo 2. Priya, Chinki et Sueta.

Trajet tranquille, beaucoup de joie et de bonne humeur, pas comme des fous mais simplement contents, ravis de voir les environs de leur ville, de s’engager ensuite sur les routes de campagne et de traverser quelques petits villages, d’observer le paysage changeant, les reliefs des collines, la végétation plutôt luxuriante, verte et colorée, avec des arbres aux petites fleurs jaune ou rose. Arrivée à Lakanya Dhari on a étalé nos tapis à différents endroits, la plupart des enfants ont commencé à casser la croute, beaucoup amène une petite boite en plastique avec un peu de nourriture fait maison, roti, sabzi (galette, légumes) et la nouvelle tendance que la plupart adorent c’est les pasta, cuisinées bien sur à la sauce indienne ! Minu avait ainsi au moins cinq piments verts dans sa petite boite, c’est sa grande sœur qui lui avait préparé, elle me disait qu’elle ne cuisinait qu’avec de l’huile et des piments parce qu’elle adorait ça, mais Minu pas trop, du coup elle a jeté la plupart des piments et c’est régalée avec le reste. Son plat était bien apetissant avec la jolie couleur jaune du curcuma, les petites pointes brunes de cumin, le rouge de la tomate, la bonne odeur du garam masala (mélange d’épices en général un peu relevé) et le vert clair et brillant de nos amis les piments qui, plutôt que de trouver refuge dans l’estomac de Minu ont pour la plupart fini par terre ! Certains, dont moi, ont préféré ne pas attaquer le repas mais plutôt la baignade, l’eau était super bonne, avec le soleil qui va avec, parfois légèrement voilé par quelques nuages. Beaucoup d’enfants ne savent pas nager, heureusement à l’endroit où l’on se baignait l’eau n’était pas très profonde et l’on s’amusait à se tenir la main et à se laisser dériver par le courant en s’allongeant légèrement pour accélérer la descente et arrêt bien avant les petites cascades où l’on pouvait se baigner la dernière fois que l’on était venu mais qui à cette période de l’année, juste à la fin de la saison des pluies, étaient un peu plus agitées.

Photo 1. Baignade : Anush, Anu, Ratna et Anjali - Photo 2. Ballade avec Karine et Loris.Photo 1. Baignade : Anush, Anu, Ratna et Anjali - Photo 2. Ballade avec Karine et Loris.

Photo 1. Baignade : Anush, Anu, Ratna et Anjali - Photo 2. Ballade avec Karine et Loris.

Les filles se baignent tout habillées et la plupart avaient prévu le coup en amenant un vêtement de rechange. Niva, elle, avait fait l’inverse, elle a quitté son sari et a revêtu une grande robe, genre chemise de nuit pour pouvoir ensuite faire un peu trempette ! Celles qui n’avaient pas pris de tenues supplémentaires n’ont guère eu de mal à sécher, les vêtements sont souvent faits d’un coton très fin et avec les rayons du soleil aidant, en quelques minutes tout était o.k. Ceux qui n’avaient pas mangé avant la baignade on remplit leur estomac après, puis petite ballade en remontant le cours de l’eau, avec cette année un peu de monde venu faire comme nous un pique-nique sur le site, pique-nique à l’Indienne avec les grosses casseroles, les légumes, le riz, les galettes de pain, les épices, on allume le feu et on fait chauffer tout ça ! Retour au campement, certains s’amusent au cricket, au foot, au badminton ou à la corde à sauter et grande séance photos devant le joli panorama que nous offre le site avec en toile de fond l’eau et la végétation.

Photo 1. Salut militaire !  - Photo 2. Ekra et Minu.Photo 1. Salut militaire !  - Photo 2. Ekra et Minu.

Photo 1. Salut militaire ! - Photo 2. Ekra et Minu.

Nouvel en-cas donné à nos bambins dans une grande assiette en papier avec différentes sortes de namkeen, des biscuits et une fois tous les enfants servis nous remettons ça pour ceux qui le désirent, beaucoup ne mangeront pas tout mais en garderont pour le lendemain voir le surlendemain. Départ vers les 17h30, la voiture arrivant presque une heure avant le bus sur Varanasi, pourtant on n’a pas trop trainé, circulation plutôt fluide, juste un arrêt à un poste de contrôle avant d’entrer dans Bénarès, la police ne voulait pas nous laisser passer, interdiction pour les bus d’entrer dans la ville avant 22h00 ! Je suis allé parler au policier avec le compagnon du chauffeur en lui disant qu’il n’y avait que des enfants, que les parents les attendaient, qu’ils avaient école le lendemain, il ne voulait rien savoir, j’ai sorti le porte-monnaie et à cet instant un autre policier est arrivé en nous disant qu’on pouvait continuer notre route, pas besoin de payer pour une fois ! Le coût total de la sortie pour 71 personnes est de 16.462 Roupies (environs 250 Euros), 9.500 Roupies (145 Euros) pour les véhicules, 6.882 Roupies (105 Euros) pour la nourriture et 80 Roupies (1 Euros) pour le parking du bus et de la voiture sur le site. Cela représente un peu plus de 3,50 Euros par personne.

Teachers Day : nos enfants de la fin d’après-midi.

Teachers Day : nos enfants de la fin d’après-midi.

Le 5 septembre c’était « Teachers Day », la fête des professeurs. Comme nous le faisons chaque année pour l’occasion on ouvre la tirelire dans laquelle on met l’argent que nous récoltons lorsque nous vendons nos déchets papiers et métalliques et l’on partage la cagnotte entre les enfants pour qu’ils puissent acheter un cadeau à leur prof, la plupart des enfants participent également en mettant quelques roupies de leur poche et l’association rajoute aussi un petit quelque chose. Verre de soda et gros cake à l’ananas en début d’après-midi avec Bonishree, la même chose avec un cake un peu plus gros (car plus d’enfants) en fin d’aprèm avec Niva et Jyoti. Nos enseignantes ont eu comme cadeaux un ensemble de verres pour boire, des tasses à the et j’ai même eu droit à un superbe tableau représentant un paysage de montagne avec la citation « Nature does not hurry, yet everything is accomplished » (La nature ne se presse pas et pourtant tout est réalisé). Le coût du gouter est de 1.770 Roupies (environ 26 Euros), 1.450 Roupies (22 Euros) pour les deux cakes de 4 et 6 kilos et 320 Roupies (4 Euros) pour cinq bouteilles de soda de deux litres.

Teachers Day - Photo 1 Nos enfants du début d’après-midi - Photo 2. Rohit, Jisant, Anush, Sahil et Mohit.Teachers Day - Photo 1 Nos enfants du début d’après-midi - Photo 2. Rohit, Jisant, Anush, Sahil et Mohit.

Teachers Day - Photo 1 Nos enfants du début d’après-midi - Photo 2. Rohit, Jisant, Anush, Sahil et Mohit.

Ca y-est, nous avons trouvé notre enseignante pour la danse classique, le katthak, elle s’appelle Padmini, elle a 30 ans, a fait pas mal d’étude universitaire, notamment sur Delhi et habite à côté de chez nous. Elle est passée un après-midi pour savoir si nous recherchions une enseignante pour les matières scolaires, nous lui avons dit non et en lisant son CV qu’elle avait amené avec elle nous avons vu qu’elle avait étudié le katthak à l’université de Varanasi, établissement réputé pour l’enseignement des arts traditionnels. Nous lui avons donc demandé si elle était intéressée pour venir l’enseigner chez nous trois fois par semaine le mardi, jeudi et samedi pendant une heure pour 1.500 Roupies (22 Euros) par mois, elle a été partante. Elle vient donc depuis le 17 septembre, après le premier cours avec les moyennes j’ai demandé aux filles ce qu’elles en pensaient et elles adorent, l’essai c’est donc révélé concluant. Elle était en train de leur enseigner les règles de base de cet art et va ces jours-ci effectuer une sélection entre toute nos filles, les petites, les moyennes et les grandes en vu de préparer quelque chose pour la Sarasvatî Puja de l’année prochaine (sans doute en février) et les filles qui ne danseront pas pour ce programme pratiqueront après en vu d’un prochain spectacle, ainsi toutes celles qui en ont l’envie pourront s’y mettre.

Teachers Day : Soloni, Kantchan et Vandana.

Teachers Day : Soloni, Kantchan et Vandana.

En travaux manuels avec Vivek c’’est toujours les animaux faits avec des bracelets cassés, le résultat est vraiment bien. On a eu quelques poissons, un éléphant, des paons, en ce moment Manisha a commencé un papillon, Janvi un cygne et Anjali est encore au point mort, Vivek ne voulait pas lui donner un coup de main pour faire son dessin et ça lui a fichu les boulles, du coup elle n’a rien fait !

Travaux manuels.Travaux manuels.

Travaux manuels.

Visite chez le dermatologue pour Nisha qui avait des petits boutons sur les bras et les jambes, 150 Roupies (2 Euros) pour la consultation et 220 Roupies (3 Euros) pour les médicaments, tout est maintenant o.k.

Merci à ma cousine et son fils pour le gouter au Nutella, les enfants n’en mangent jamais, ils se sont bien régalés et merci aussi pour les feuilletés à la patate avec soda pour marquer le coup pour votre dernier jour avec nous. Durant leur séjour ici ils ont eu droit à pas mal de plats offerts par certaines familles, bouquet finale le dernier soir avec des cadeaux de Vivek, un tableau pour chacun (le Kashi Vishwanath Mandir, le temple le plus vénéré de Varanasi pour Karine et des paons, l’oiseau national pour Loris) plus deux dessins qu’il avait fait lui-même représentant Sarasvatî et Krishna. De la nourriture avec des samosas (beignets à la pomme de terre) et gulab jamun (pâtisseries faites à base de lait et trempées dans un sirop à la rose) donnés par Shivani, des pakora (beignets aux légumes) par Manisha, un palak paneer (épinards accompagnés d’un genre de fromage) par Niva, un upma (semoule épicée avec des lentilles) par Anamika et le matin avant leur départ, vers les 7h30, visite de Nisha, Draksha, Janvi et Taha venues leur donner une boite remplie de laddus (pâtisserie ronde faite à base de semoule) que leur maman avait fait ! Hari Om et bonne continuation pour la suite de votre voyage.

Gouter au Nutella offert par Karine et Loris.
Gouter au Nutella offert par Karine et Loris.Gouter au Nutella offert par Karine et Loris.

Gouter au Nutella offert par Karine et Loris.

Dernier soir à Varanasi pour Karine et Loris.

Dernier soir à Varanasi pour Karine et Loris.

A VENIR…

Un nouveau déménagement…….. Le propriétaire de la maison dans laquelle nous sommes actuellement (seulement depuis décembre 2012) a besoin d’argent et a décidé de la mettre en vente. On a encore un peu de temps devant nous mais on aimerait bien pouvoir déménager début novembre. Je vais m’en occuper semaine prochaine et voir ce que l’on peut trouver dans notre coin de Shivala ghat.

Deux magiciens de l’association « M’Agis » viennent sur Varanasi à la fin du mois proposer à nos enfants un spectacle avec ateliers pédagogiques. You are Welcome !

Photo 1. Teachers Day : les enfants et Bonishree - Photo 2. Lakanya Dhari : Udjuwal, Shivanj et Mahesh.Photo 1. Teachers Day : les enfants et Bonishree - Photo 2. Lakanya Dhari : Udjuwal, Shivanj et Mahesh.

Photo 1. Teachers Day : les enfants et Bonishree - Photo 2. Lakanya Dhari : Udjuwal, Shivanj et Mahesh.

FINANCES

Apres la disette des deux derniers mois août nous voit repartir vers les hauteurs, là où il fait bon respirer, avec 895 Euros…. ouf, ouf, ouf !!!

Merci pour votre générosité et fidélité à Tony, Hubert et Nicole, Seb et Raquel, l’ami Martial, Karine et Luc, Miss Danielle, Brigitte Camelin, Georges, Geneviève, Rémi, Françoise Aliane, Mimi, le Seigneur Shiva, Malik, la famille Guichard avec donc quelques représentants en direct live avec nous sur Varanasi, Maman et Colette.

Bises à tous,

Christophe

Septembre 2013

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro 0381034198.

Publié dans Courriers mensuels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article