Décembre 2013

Publié le

Décembre 2013

Namaskar !

C’est toujours depuis la même maison que je vous écris, nous aurions dû y rester seulement un mois entre novembre et décembre pour emménager ensuite dans une nouvelle bâtisse mais celle-ci n’est pas encore finie, il y a eu beaucoup de mariages en novembre, les mariages en Inde ça peut dés fois s’étaler sur la durée, des ouvriers ont été absent et les travaux ont pris pas mal de retard, du coup nous sommes encore au même endroit. La maison est bien, à l’étage nous avons une très grande salle comme jamais nous n’en avons eu jusqu'à présent - les enfants y jouent même parfois au badminton – les autres pièces sont grandes également, hautes de plafonds, les murs et les sols sont neufs, des grands sanitaires nickels, blancs et brillants, marbre au sol, carrelage sur les murs et une cuisine avec un évier ! Dans toutes les maisons où nous avons été pour faire la vaisselle c’était à chaque fois au niveau du sol et de voir qu’il y avait un évier ça a bien plu à nos profs. La cuisine en Inde c’est le domaine de la femme et quand elles ont vu comment elle été fichu, avec un grand plan de travail en pierre (…. et un évier !!!) elles ont trouvé ça plutôt classe. Du coup on ne sait pas trop jusqu'à quand on y est, on cherche également si l’on peut trouver une maison qui se libère dans notre coin avec un loyer moins cher, pour l’instant rien qui puisse nous convenir.

Gouter de Noel en début d’après-midi.
Gouter de Noel en début d’après-midi.Gouter de Noel en début d’après-midi.

Gouter de Noel en début d’après-midi.

Pour la Noel nous avons fait deux gouters, un pour nos enfants du début d’après-midi (29 petits) et un en fin d’aprèm (49 bambins). Nous avions décoré la maison quelques jours avant avec des ballons sur les murs et au plafond, notre indestructible sapin aux branches métalliques a refait son apparition comme depuis maintenant pas mal d’années, pareil pour la grande étoile avec les jolis dessins du Christ, il faut toujours la rafistoler un peu mais elle tient bien le coup et reste encore assez belle et nous avons mis deux grosses guirlandes pendantes, genre lampadaire, aux crochets servant à fixer les ventilateurs. Pour les gouters nous avions commandé chez notre camarade Samrat (notre fournisseur officiel en biscuits, namkeens (snacks salés), gâteaux pour les anniversaires et pâtisseries diverses que nous prenons pour les pique-niques) des feuilletés à la pomme de terre avec la petite sauce tomate qui va avec, les enfants adorent, c’est assez balaize, quand on en mange un ça cale plutôt bien mais pas de problèmes pour nos p’tiots ; un gros gâteau au chocolat de 3 kg, un autre de 5 kg pour la fin d’après-midi plus 4 kilos de namkeen et nous avons acheté à l’épicerie des barres au chocolat et deux sortes de bonbons, plus du lait chaud épicé avec de la cannelle, de la cardamome et des clous de girofle. La qualité du lait varie suivant le coin où on l’achète, certains vendeurs le coupent avec plus ou moins d’eau et le prix n’est bien sur pas le même. Notre nouveau marchand nous le vend pure pour 40 Roupies le litre, c’est un lait vraiment extra - attention avec le gingembre car dés qu’on en met un peu ça a tendance à le faire vite tourner, du coup j’ai arrêté d’en mettre le matin dans le tchai - où l’on était avant c’était 16 Roupies le litre pour un lait de qualité bien différente. Pour les quantités ça change également (??? ...... !!!), avant l’on prenait l’équivalent de 7,5 litres pour remplir notre marmite ce qui nous faisait 120 Roupies (environ 1,50 Euros), maintenant, avec le lait de meilleur qualité c’est 5,5 litres pour la même casserole avec un petit peu moins de lait soit 220 Roupies (un peu moins de 3 Euros)…… incredible India !!! Les enfants adorent, beaucoup en hiver en boivent un verre chaud chez eux pendant le repas du soir et avec les épices ils se régalent, on en prend toujours un peu plus pour que ceux qui le veulent puissent en reboire une louche.

Gouter de Noel : Nandini, Isneha et Riya.

Gouter de Noel : Nandini, Isneha et Riya.

Mishti, Vikash, Vishal et Shivanj prés du sapin.

Mishti, Vikash, Vishal et Shivanj prés du sapin.

En début d’après-midi Bonishree avait dégoté pour sa fille Mishti une tenue de Père Noel, il ne lui manquait plus que la barbe blanche pour faire comme le vrai, vu son très jeune âge elle n’a pas eu droit au gouter complet mais elle est déjà tres gourmande et elle a adoré le gâteau au chocolat en léchant généreusement les doigts de sa maman (photo 3, 9 et 18). En fin d’après-midi les plus petits avaient préparé de leur propre initiative un spectacle. Ca faisait déjà depuis plusieurs semaines que tous les soirs après le soutien scolaire ils préparaient des sketchs, de la danse, du chant, sous le contrôle de leur chef, Kusum, celle que les plus grands appellent « P Leader », « P » pour « Pagal » qui signifie fou, taré, barjot, Kusum c’est donc la chef des fous (et pour nos plus grands les fous ce sont donc les plus petits). Elle faisait répéter à Chinki, Vandana et Ekra une chorégraphie en chantant le fameux chant de Noel « Jingle Bells » qu’elle a appris à l’école, elle est en classe 3 (équivalent CE2), déjà pleine d’autorité, baguette à la main comme ses ainés et n’hésitant pas à s’en servir ! Puis petit à petit elles ont commencé à préparer d’autres choses, un sketch, des chants…. on ne savait pas trop ce qu’elles faisaient et quand est-ce qu’elles voulaient nous montrer tout ça – quand elles répétaient elles fermaient la porte de la pièce où il y a les jouets afin d’être tranquille et de bosser en paix - et c’est tombé qu’il y avait Noel, du coup elles ont été o.k pour faire leur show ce jour là. Elles se sont occupées de tout, s’en rien demander à leurs ainés pour les tenues et le maquillage, elles se sont très bien débrouillées toutes seules ! Début du programme avec « Jingle Bells » chanté par Kusum, danse de Vandana, Chinki et Ekra (photo 20 et 22), puis sketch avec Goori dans le rôle de la grand mère accueillant ses petits enfants (Punam, Anjali, Vandana, Ekra et Chinki) rentrant de l’école , Diksha dans celui du fils et Minu jouant la servante leur amenant le gouter et massant les pieds endoloris de la grand mère (photos 24 et 25), nouvelle danse et chant avec Renu, Ravita et Muskan (photo 28), puis chant et chorégraphie en solo de Goori (photo 30) et chanson d’Ekra (photo 31) pour clore le spectacle (photo 32). Même gouter qu’en début d’après-midi et puja (rituel Hindou) faite par les enfants avec chants de bhajans (chants dévotionnels) pour clore la sainte journée. Le coût du gouter pour nos 76 bambins est de 4.612 Roupies (environ 60 Euros).

Spectacle des plus petits.Spectacle des plus petits.
Spectacle des plus petits.Spectacle des plus petits.

Spectacle des plus petits.

C’est en ce moment la saison du cerf-volant et comme chaque année nous en mettons à la disposition des enfants. On paye l’unité entre 2 et 4 Roupies (0,02 et 0,05 Euros) selon le model, on a acheté une nouvelle grosse bobine de mandja (fil coupant, attention aux doigts !), les paretti (enrouleurs) de l’an dernier sont encore en bon état et le ciel de Varanasi commence à être de plus en plus rempli d’engins volant en papier avec le 14 janvier et le festival de Makar Sankranti comme jour d’apothéose. Chez nous ce sont surtout nos garçons du début d’après-midi qui en profitent en fin d’aprèm les journées sont courtes et la nuit tombe assez rapidement.

Photo 1. Ashvani - Photo 2 et 3. Cerf-volant et jeux sur la terrasse.
Photo 1. Ashvani - Photo 2 et 3. Cerf-volant et jeux sur la terrasse.Photo 1. Ashvani - Photo 2 et 3. Cerf-volant et jeux sur la terrasse.

Photo 1. Ashvani - Photo 2 et 3. Cerf-volant et jeux sur la terrasse.

La période d’examen est finie, quelques écoles (mais pas toutes) ont été fermé entre Noel et le nouvel an et en ce début d’année tous les établissements scolaires sont désormais de nouveau ouverts. Les années précédentes on avait souvent de 15 jours jusqu'à parfois un mois de congés hivernal à partir de la fin décembre, pour l’instant le temps est assez clément, la température douce, si ça se maintient ainsi les écoles ne fermeront pas.

Jeux sur la terrasse.

Jeux sur la terrasse.

Avec Vivek les plus petits ont fini leurs collages de poissons et c’est maintenant les plus grands qui font du collage, sur leurs cahiers de travaux manuels, en représentant des animaux avec du riz et du dal.

Travaux manuels : Photo 1. Kajal et Anjali - Photo 2. Rohit et Ekra.Travaux manuels : Photo 1. Kajal et Anjali - Photo 2. Rohit et Ekra.

Travaux manuels : Photo 1. Kajal et Anjali - Photo 2. Rohit et Ekra.

En danse avec Padmini ça commence à prendre allure, de plus en plus de grâce et de fluidité. Nous devrons acheter 6 paires de grosses clochettes qu’elles s’attacheront aux chevilles pour danser, pour l’instant il n’y a que celles de Padmini qu’une des fille utilise pendant les répétitions, avec 6 paires elles n’en auront pas toutes une pour les cours mais ce sera suffisant pour le spectacle, elles se les prêteront, ça coûte apparemment assez cher et on fait gaffe aux finances en ce moment.

Travail scolaire en début d’après-midi.
Travail scolaire en début d’après-midi.Travail scolaire en début d’après-midi.

Travail scolaire en début d’après-midi.

Pour le nouvel an j’ai proposé aux plus grands de passer la soirée à la maison, au programme repas relax entre nous et « Dhoom 3 », le dernier blockbuster made in Bollywood (on trouve les films à la vente en d.v.d. pour quelques roupies sur les marchés quasiment le même jour que la sortie ciné). La nouvelle année n’est pas tres fêtée, il ne me semble pas qu’il y ait de grosses fiestas sur Varanasi et pour les adolescents ils n’ont quasiment aucune occasion de passer une soirée entre eux aussi ils étaient super contents d’être ensemble, y-avait du rire et d’la joie ! Listing du repas selon ce qu’ils voulaient et ce que l’on pouvait trouver sans soucis : différents namkeens (snacks salés), samosas (beignets aux légumes), chula matar (flocons de céréales avec des petits pois), gondas (beignets à la pomme de terre), gajar ka halva (dessert à la carotte râpée), rasgulla (pâtisserie faite à base de lait et qui ressemble à une balle spongieuse trempée dans un sirop super sucré), du chocolat, des bonbons, jus de fruit à la mangue et un cake pour après minuit. Une fois tous les enfants partis nettoyage de la maison avec Sunita et Shibu, nos invités d’un soir sont retournés chez eux poser leur cartable et prendre une couverture pour dormir, Vivek, Utham, Janvi et Anamika étaient allés faire les courses en toute fin d’après-midi et les samosas et les beignets à la patate n’étaient pas prés, Shibu y est retourné avec son vélo une fois le ménage fini. En attendant qu’il revienne on a commencé à regarder en musique les portraits des enfants d’il y a quelques années, rires et commentaires en voyant les bouilles qui ont effectivement bien changé ! Grosse coupure d’électricité dans la soirée du coup on n’a pas pu regarder le film jusqu'à la fin, la batterie de l’ordi portable n’a pas tenu. Un peu avant minuit on est allé sur le toit, les enfants avaient acheté 2 grosses bombes qui en explosant balancent des confettis dans tous les sens et échange de serrages de mains (pas de bises en Inde) et de gros « Happy New Year » ! Le courant est revenu pendant qu’on était sur le toit du coup on a pu regarder la dernière demi-heure du film en mangeant le cake made in Samrat décoré avec une bougie en forme de fleur de lotus qui lorsqu’elle s’allume ouvre ses pétales en jouant la mélodie d’Happy Birthday ! Le coût de la soirée pour 13 personnes est de 1.413 Roupies (18 Euros).

Photo 1. Nouvel an avec les plus grands - Photo 2. The cake !Photo 1. Nouvel an avec les plus grands - Photo 2. The cake !

Photo 1. Nouvel an avec les plus grands - Photo 2. The cake !

A VENIR…

Le 14 janvier ce sera Makar Sankranti, festival du cerf-volant, super ambiance sur les toits des maisons, on échange, on parle, on crie d’une terrasse à l’autre, enceintes imposantes et musique à donf sur certains toits, on mange des pati (sucreries souvent faites à base d’un genre de sucre roux et de cacahuètes, de graines de sésame et autres arachides), le ciel de Varanasi rempli quasiment du matin au soir de petits patang (cerf-volant) en papier, les enfants, surtout les garçons et aussi les papas s’en donnent à cœur joie.

Riya.

Riya.

Le 26 janvier la fête de la République, levé du drapeau, chants en l’honneur de Bharat Mata, la Mère Inde et gouter un peu spécial.

Jeux sur la terrasse.

Jeux sur la terrasse.

Photo 1. Travail scolaire : Kusum (P Leader) et Vandana - Photo 2. Etude : Mahesh (Jean qui pleure) et Udjuwal (Jean qui rit).                           Photo 1. Travail scolaire : Kusum (P Leader) et Vandana - Photo 2. Etude : Mahesh (Jean qui pleure) et Udjuwal (Jean qui rit).

Photo 1. Travail scolaire : Kusum (P Leader) et Vandana - Photo 2. Etude : Mahesh (Jean qui pleure) et Udjuwal (Jean qui rit).

FINANCES

Apres le super mois d’octobre et 995 Euros c’est la chute libre en novembre - chute avec ou sans élastique ??? on verra ça par la suite - et l’on se retrouve au ras les pâquerettes avec 240 Euros !

Merci beaucoup aux fideles pour votre soutien constant !!

Merci Tony, Hubert et Nicole, Seb et Raquel, Karine et Luc, Georges, Danielle, Geneviève, Mimi, the Guichard’s team (faut bien changer un peu….) et Mam.

Salut amical à tous,

Christophe

Décembre 2013

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro 0381034198.

Publié dans Courriers mensuels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article