Janvier et Février 2011

Publié le par yogmaya.over-blog.com

Janvier et Février 2011

Namaste, bonjour à tous !

Le 8 février c’était la Sarasvati Puja, fête de la Déesse des Arts et des lettres, événement important pour les enfants où dans la plupart des écoles Sarasvati est célébrée avec des murtis (statues) pouvant aller de la taille d’une petite poupée à celle d’une vraie femme, une puja lui est consacrée et les enfants repartent content avec leur prasad (nourriture bénie par le rituel) souvent composé de fruits et sucreries - dans certaines écoles les plus grands avaient droit à 8 pâtisseries – et un programme plus ou moins long avec de la danse et des chants est souvent organisé – pouvant aller de quelques minutes à 7 heures dans certains établissements avec les discours du principal, l’accueil des représentants d’autres écoles, de la danse, encore des discours….. c’est plutôt long ! Dans les quartiers Sarasvati est également fêtée avec des murtis installées à différents endroits, en général accompagnées par du gros son avec des enceintes super balaizes qui fonctionnent lorsque le courant est là, les enfants qui dansent comme des acharnés sur la dance music et pour visarjan (jours propices pour aller offrir les statues au Gange), les gens partent souvent en groupes importants avec la sique à donf, des pauses aux endroits qui le permettent pour faire admirer la statue aux habitants des quartiers et en profiter pour gesticuler et se dandiner sur des rythmes endiablés. Les Indiens adorent danser, quelques rythmes improvisés sur un tambour ou quelques trucs pouvant faire office de percussion et c’est partie !

Le temple avec les offrandes avant la puja.

Le temple avec les offrandes avant la puja.

Comme les années précédentes Vivek nous a fait une nouvelle murti (pour 300 Roupies – 5 Euros), elle a fait son entrée dans la maison en début d’après-midi accompagnée par les cris des enfants et les « boum boum » d’un gros tambour. Un pandit est venu effectuer la puja, récitant les hymnes sacrés et donnant à Niva et à moi diverses instructions pour effectuer les gestes rituels (offrandes de fleurs, d’encens, pose d’un tilak à la nouvelle statue, confection de l’amrit, boisson consacrée par la puja, diverses offrandes au feu rituel quelquefois accompagné de mantras……), puis les enfants qui le souhaitaient ont eu droit à un petit cordon attaché au poignet rappelant ainsi le lien avec le rituel et fin de la puja avec le partage du prasad composé de bananes, d’oranges, de pommes, d’ananas, de raisins noirs et blancs, de bahi (sortes de prunes) et de trois pâtisseries. Le cout total pour la puja pour nos 80 bambins est de 3.345 Roupies (55,75 Euros) dont 1.648 Roupies (27,47 Euros) pour les pâtisseries, 960 Roupies (16 Euros) pour les fruits et 737 Roupies (12,28 Euros) pour le pandit et les articles nécessaires au rituel.

Visarjan, danses des enfants.
Visarjan, danses des enfants.Visarjan, danses des enfants.

Visarjan, danses des enfants.

Le lendemain c’était visarjan, un des jours propice pour aller immerger l’ancienne statue dans le Gange, avant de partir en direction de Shivala ghat, danse comme des malades au son du gros tambour dans la maison, les plus petits n’étant pas en reste – et notre amie Irène non plus ! - arrêt dans la rue avant d’arriver sur les ghats pour une pause rythmée puis négociation avec le batelier pour qu’il puisse nous amener en face de Dasaswamedth ghat ou les enfants voulaient aller pour lancer la statue dans l’eau. Le brave homme, vu le nombre de bambins qu’il y avait et en bateau à moteur, voulait 500 Roupies (8,33 Euros) – cher – on s’en est sorti pour 420 Roupies (7 Euros). Moment bien agréable à naviguer sur le fleuve avec la tombée de la nuit, les enfants reprenant en cœur quelques chants, au loin la lumière des buchers de crémations, dans le bateau notre ancienne statue accompagnées par le doux parfum des bâtonnets d’encens, puis une fois en face de Dasaswamedth ghat immersion de celle-ci dans les eaux du Gange et retour tranquille à la maison pour de nouvelles danses au rythme du tambour !

Visarjan - Photo 1 et 2. Dans le bateau - Photo 3. Retour à la maison et nouvelles danses !
Visarjan - Photo 1 et 2. Dans le bateau - Photo 3. Retour à la maison et nouvelles danses !Visarjan - Photo 1 et 2. Dans le bateau - Photo 3. Retour à la maison et nouvelles danses !

Visarjan - Photo 1 et 2. Dans le bateau - Photo 3. Retour à la maison et nouvelles danses !

Dimanche 13 c’était notre spectacle en l’honneur de Sarasvati, début du programme vers les 17h30, distribution de deux bonbecs à chacun et ouverture du show avec Taha et Janvi pour une danse dédiée à Ganesha, de superbes malas en fleurs dans les cheveux, puis Putchune, Manisha, Nisha, Anjali, Varsha et Draksha, sur une musique tirée du film « Kal Ho Naa Ho ».

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Danse de Taha et Janvi - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Kal Ho Naa Ho.
Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Danse de Taha et Janvi - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Kal Ho Naa Ho.
Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Danse de Taha et Janvi - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Kal Ho Naa Ho.

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Danse de Taha et Janvi - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Kal Ho Naa Ho.

Première pratique de yoga avec Shibu, Vivek Kant et « Ram Dev »Tchotu pour une série d’enchainements de 11 asanas sur un chant dédié à Sai Baba de Shirdi, avec les applaudissements du public lorsque Vivek Kant effectua shirshasana, la posture sur la tête ; nouvelle danse sur un air du film « Dilwale Dulhania Le Jayenge» avec Putchune, Gita, Sunita, Taha, Sonam et Anamika, superbement habillées et maquillées.

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1 et 2. Hatha yoga - Photo 3. Dilwale Dulhania Le Jayenge.
Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1 et 2. Hatha yoga - Photo 3. Dilwale Dulhania Le Jayenge.Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1 et 2. Hatha yoga - Photo 3. Dilwale Dulhania Le Jayenge.

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1 et 2. Hatha yoga - Photo 3. Dilwale Dulhania Le Jayenge.

Premier petit sketch avec l’histoire de parents (Vivek et Janvi) voulant marier leur fils (Vivek Kant), mais celui-ci a un léger penchant pour la boisson et lorsqu’il le présente à la jeune fille qu’ils lui ont choisi (Manisha, avec Gudya dans le rôle de son père et une autre Manisha dans celui de son amie), il arrive avec un copain (Raju), tous les deux complètement bourrés, il se fait remballer par sa futur-ex qui lui met une bonne claque – j’ai assisté aux dernières répétitions en début d’après-midi et le pauvre Vivek Kant s’en est pris un paquet ! – et finalement il s’en prend encore plein la tête par ses pauvres parents déshonorés !

Sketch.
Sketch.

Sketch.

Nouvelle danse dédiée à Ganesha avec les plus petits, Goori, Ekra, Kusum, Kantchun, Shivani et l’entrée de Sahil dans le rôle du Dieu à tête d’éléphant, puis l’enchainement de Surya Namaskar avec Athul, Tchotu « Lal Baba » et Ankit sur le titre « Namaste Sate Te ».

Spectacle Sarasvati Puja :Danse dédiée à Ganesha par les plus petits.

Spectacle Sarasvati Puja :Danse dédiée à Ganesha par les plus petits.

Hatha yoga : Surya Namaskar.Hatha yoga : Surya Namaskar.

Hatha yoga : Surya Namaskar.

Nouvelle danse Bollywoodienne avec Janvi, Sonu et Taha d’après une musique du film « Kuch Kuch Hota Hai » ; puis petit sketch avec l’histoire d’un producteur (Nisha) qui fait passer une audition à un groupe d’acteur (Sunita, Prity, Taha et Sonam) , leur demandant de jouer une scène de différentes façons, n’étant bien sur jamais satisfait, il finit par servir de punching ball aux acteurs.

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kuch Kuch Hota Hai - Photo 2. Sketch.Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kuch Kuch Hota Hai - Photo 2. Sketch.

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kuch Kuch Hota Hai - Photo 2. Sketch.

Nouvelle danse avec Chandrakola, Anamika, Vivek Kant, Janvi et Sonu sur un titre du film « Kaho Naa Pyar Hai » puis dernière pratique de yoga avec Raju, Brijesh et Sonu pour 11 asanas accompagnés par la musique envoutante « Bhavanyastakam ».

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kaho Naa Pyar Hai - Photo 2 et 3. Hatha yoga.Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kaho Naa Pyar Hai - Photo 2 et 3. Hatha yoga.
Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kaho Naa Pyar Hai - Photo 2 et 3. Hatha yoga.

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Kaho Naa Pyar Hai - Photo 2 et 3. Hatha yoga.

Et dernière danse prévue au programme avec Chandrakola, Anamika, Vivek Kant, Janvi et Sonu sur un titre du film « Action Replay ». Dernière danse pas tout à fait, car Sonu avait amené un disque de percussions et tous les bambins ou presque s’y sont mis – et Babeth et Irène n’ont pas été en reste ! – puis fin de notre après-midi avec la puja et le partage d’un verre de lait et d’un samosa. Le cout pour le spectacle, avec l’achat de nouvelles tenues pour le yoga (les garçons voulaient des pantalons, lorsqu’ils effectués les postures inversées le short avait tendance à descendre et ils devaient mettre des élastiques aux cuisses, on a donc fait faire 9 pantalons avec des tailles différents, une plus petite pour Shibu, 4 moyens pour Athul, Ankit, Tchotu et Lal Baba et 4 grands pour Vivek Kant, Sonu, Raju et Brijesh et achat de nouveaux t-shirt), de nouveaux c.d, les bonbecs, le lait et les samosas le tout pour 2.889 Roupies (48 Euros).

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Action Replay - Photo 2. Danse générale !Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Action Replay - Photo 2. Danse générale !

Spectacle Sarasvati Puja : Photo 1. Action Replay - Photo 2. Danse générale !

Le 12 janvier c’était l’anniversaire à Nisha, n’étant pas là ce jour on a fêté ça le lendemain avec un gros gâteau crémeux et le soufflage des bougies, je lui ai donné une prime de 400 Roupies (6,67 Euros) ; le 14 Makar Sankranti, jour du festival des cerfs-volants avec mise à disposition des engins en papier pour nos bambins et la distribution de pati, sucreries faites à base d’arachides et de sucre roux ; puis le 26 la fête de la République avec le déploiement du drapeau national dans la maison et des chants patriotiques dédiés à la Mère India.

Anniversaire à Nisha.

Anniversaire à Nisha.

Fête de la République.
Fête de la République.Fête de la République.

Fête de la République.

Depuis maintenant une semaine nous avons une nouvelle prof – Bonishri - qui vient tous les débuts d’après-midi de 13h30 à 15h30, essentiellement pour les plus petits dont beaucoup finissent l’école vers les 11h00, certains un peu plus tard et qui étaient demandeurs pour avoir des cours en début d’aprèm. 17 de nos bambins viennent donc étudier avec elle en plus du travail qu’ils font avec Nisha en fin d’après-midi et nous avons ouvert cette classe à de nouveaux enfants qui sont venus quelques jours après le début des cours – le bouche à oreille va vite ! – nous en avons accepté 19. Des mamans sont venus nous amener leurs petits et pour l’instant pas de nouvelles admissions, j’attends de voir cette semaine comment cela se passe, si les nouveaux viennent ou pas, pour éventuellement en prendre deux ou trois de plus. Effectif total de 99 têtes brunes, ça commence à faire ! Pour Bonishri, son salaire sera de 2.000 Roupies (33,33 Euros) par mois.

Fête de la République.

Fête de la République.

En travaux manuels avec Vivek les derniers enfants ont fini leur peinture sur verre et ils ont commencé hier un genre de cadre photo dessiné dans leur cahier d’activités manuels avec la possibilité de faire coulisser et de changer la photo, d’après une idée de mister Vivek. Les plus petits devraient également avoir droit à leurs cours, sans doute courant de semaine prochaine et ils s’en réjouissent !

Travaux manuels.Travaux manuels.
Travaux manuels.

Travaux manuels.

Nouvelle visite à l’Anandamayi Hospital pour Laxmi que j’évoquais dans le dernier courrier et nouvelles paires de lunettes pour 150 Roupies (2,50 Euros) et 195 Roupies (3,25 Euros) pour les médicaments et frais de consultation. Visite également pour Kajol avec ses yeux qui n’arrêtent pas de pleurer, première consultation la semaine dernière, avec prescription de médicaments - problème sans doute dû à des carences et une mauvaise alimentation - nouvelle visite ce matin avec les tests de vue, le toubib ne nous a rien dit, juste qu’il fallait qu’on y retourne demain matin. Suite dans le prochain numéro.

Sarasvati Puja : Visarjan.

Sarasvati Puja : Visarjan.

Aide supplémentaire pour scolariser Jisant (6 ans), nous prenions en charge une partie de ses frais mensuels de scolarité et nous en prenons désormais la totalité, soit 200 Roupies (3,33 Euros) par mois, sa maman vit seule avec lui, fait des ménages et c’est pas simple tous les jours, quand elle a besoin – pour consulter un docteur ou pour acheter des médicaments par exemple, on lui donne. Nouvelle aide pour scolariser Varsha (12 ans), elle n’a plus son papa, vit avec sa maman, ses trois sœurs et son jeune frère, fait des livraisons de lait après l’école, aide de 150 Roupies (2,50 Euros) tous les mois pour qu’elle aille dans une bonne école.

Spectacle Sarasvati Puja : Les artistes avant le show.

Spectacle Sarasvati Puja : Les artistes avant le show.

Côté investissement nous avons acheté un nouveau chauffage lorsque la température était bien froide début janvier (heureusement ça n’a pas duré et la douce chaleur est vite arrivée, bien plus vite que l’année dernière où les écoles avaient été fermé tout le mois de janvier, cette année fermeture juste pendant la première quinzaine ) pour 1.500 Roupies (25 Euros) et nouvelle connexion internet plus rapide avec un supplément de 999 Roupies (16,65 Euros) pour le nouveau modem USB et un abonnement mensuel de 499 Roupies (8,32 Euros) par mois au lieu de 350 Roupies (5.83 Euros).

Visarjan : Vivek et Tchotu.

Visarjan : Vivek et Tchotu.

PROJETS

On prévoit une sortie pour le dimanche 27, Irène nous a montré les photos de Lakanya Dhari, ou elle est allée pique-niquer avec les pensionnaires et les sisters de chez Mother Theresa et on a bien envie d’y aller, c’est un coin où l’on est jamais allé, qui a l’air extra, de l’eau pour se tremper et patauger – ce que les enfants attendent avec impatience depuis qu’on a fait la sortie à Raj Dhari - Dev Dhari l’an dernier (on va y retourner, le coin avait enchanté tout le monde, mais sans doute un peu plus tard dans l’année)– listing des partants cette semaine et réservation du bus début de semaine prochaine.

Le 20 mars ce sera la Holi avec comme chaque années une grosse bataille de couleurs et d’eau dans la maison, de la flotte qui vient d’en haut, de la flotte qui vient par côté, une claque amicale avec la paluche pleine de poudre rouge, un jet de piskari (pistolets à eau) bien placé en pleine poire - c’est la fête ! - et distribution à chacun d’un vêtement tout beau tout neuf.

Photo 1 et 2. Fête de la République - Photo 3. Anniversaire à Nisha.
Photo 1 et 2. Fête de la République - Photo 3. Anniversaire à Nisha.Photo 1 et 2. Fête de la République - Photo 3. Anniversaire à Nisha.

Photo 1 et 2. Fête de la République - Photo 3. Anniversaire à Nisha.

FINANCES

Un très, très, très grand merci à deux initiatives dont je vous parlais dans le courrier d’octobre et novembre 2010 et qui nous apportent une ENORME bouffée d’oxygène, à savoir le marché de Noel organisé par la maison de retraite Ty Noal et l’association « De Toutes Seves et de Tous Poils ». La nouvelle prof, c’est grâce à vous, les aides supplémentaires que nous pouvons assumer (et c’est pas finit), c’est grâce à vous, 19 enfants en plus qui viennent dans la maison plutôt que de glandouiller dehors, c’est grâce à vous, deux ou trois sorties pique-nique qui vont se faire ces mois-ci, plus de 70 bambins qui sortent de leur poussière quotidienne pour aller au grand air, dans la verdure et dans l’eau des cascades, c’est grâce à vous……….. MERCI pour votre énergie, votre simplicité de fonctionnement, votre humilité et votre cœur fantastique. C’est vraiment la TRES, TRES GRANDE CLASSE !

Ce courrier regroupant les infos de l’association de janvier et février, le récapitulatif des rentrées d’argent sera donc pour les mois de décembre 2010 et janvier 2011.

Apres le très bon mois de novembre 2010 et ses 680 Euros, le Père Noel ne nous a pas oublié cette année en décembre et nous amène au 7eme ciel dans son sympathique traineau avec un total hallucinant (et vous avez pas encore tout vu….) de 1.440 Euros ! Un très grand merci à Madame Brigitte Mudrak Trost pour votre générosité et fidélité et cela depuis maintenant quelques temps, merci à Tony Staviljec, à toute la famille Bec, à Emmanuelle Leonetti, Hubert et Nicole Voncken, Pascale Dondey, Karine et Luc, the Guichard’s familly, Seb, Raquel et le p’tiot Robin, Miss Danielle R., Marie-Thè et Jean-Loup Denarie, Billou Gates, mes grands-parents, Simone Mongellaz, Jean-Marc Connan, Geneviève Claret, Gilbert Malavasi, Yves et Arielle Bacourt, la sublimissime Mylène Faure, l’association « Yoga pour Tous », Danielle Luyton-Pugnet, Colette Borganetti, David Liguigli et Marie-France Pinet .

Apres le 7eme ciel en décembre, janvier nous conduit au delà des frontières du réel et cela grâce aux deux initiatives dont je vous parlais ci-dessus avec…………..TA, TA, TA……….. 3.125 Euros !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!..................

Merci à la fidélité – on prend une partie des mêmes et l’on recommence ! - d’Emmanuelle Leonetti, Tony Staviljec, Pascale Dondey, Seb et Raquel, Hubert et Nicole Voncken, Karine et Luc, Anne-Marie Bonnard, Miss Danielle Rochas, Geneviève Claret, Anne Masson, Mamie Nina, mes parents et grands-parents, Shanti Irène, la blondissime Mylène Faure, David Liguigli, tout le personnel et les personnes impliquées dans le marche de Noel Ty Noal et plus particulièrement Miss Babeth, grand merci à tous, grand merci à « De Toutes Seves et de Tous Poils » et Pascale ainsi qu’ à Suzanne Meyer and the Guichard’s familly !

Suite à ces rentrées importantes je me questionnais sur l’achat de batteries de secours et d’une machine pour faire passer le débit de courant sur les batteries lorsqu’il y a coupure – qui vont être beaucoup plus fréquentes et longues d’ici quelques mois et l’arrivée de la chaleur – et qui nous permettrait de toujours faire tourner les ventilateurs et d’avoir la lumière dans les différentes pièces de travail, le cout d’un tel investissement serait de l’ordre de 18.000 Roupies (300 Euros). Qu’en pensez-vous ? Il nous serait intéressant d’avoir votre avis sur un tel investissement, si vous pouvez nous le communiquer, nous vous en serions fort reconnaissants.

Espérant que nous vous donnons satisfaction dans la conduite de l’association,

Bises à tous,

Christophe

Janvier et Février 2011

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro 0381034198.

Publié dans Courriers mensuels

Commenter cet article