Juillet et Août 2012

Publié le

Juillet et Août 2012

Namaste, bonjour à tous !

Le 15 aout l’Inde fêtait ses 65 ans d’indépendance et nous avons préparé un spectacle pour célébrer l’occasion, c’est ce que nous faisons depuis maintenant quatre ans, nous organisons deux programmes par an, un en début d’année pour la Sarasvati Puja et donc un au mois d’aout pour l’Independence Day. Le matin les enfants vont à l’école pour le levé du drapeau et des chants patriotiques, des danses sont parfois organisées et dans la plupart des établissements les bambins repartent avec des pâtisseries ou d’autres trucs à grignoter. Les couleurs nationales (orange, blanc, vert) sont affichées dans les rues, des marchands ambulants vendent des tas de petits gadgets permettant aux enfants et aux adultes d’arborer leur amour pour leur nation. Les indiens sont très patriotiques et leur pays ils l’aiment, c’est vraiment un lien de cœur qu’ils ont avec Bharat Mata, la Mère Inde et qui se retrouve chez toutes les générations, des grands- parents aux petits enfants, quelque chose, me semble t’il, que nous retrouvons assez peu en France où le lien avec la terre, avec le pays et ses valeurs est assez flou et tend à se perdre. Arrivée en début d’après-midi à la maison des enfants jouant un rôle dans le spectacle afin de se préparer, séance de maquillage et d’habillement avec l’aide de Nisha, Bonishree et des plus grands, certains s’occupent de la mise en place du décor avec un superbe dessin de fond représentant Krishna (c’est Vivek qui l’avait fait avec des amis et qui nous l’a amené) et de grands tissus cadrant la scène. Installation du drapeau sur la terrasse, noués avec des pétales de fleurs à l’intérieur et début du programme vers les 17h30 avec l’ouverture de l’étendard – ça c’est mon travail chaque année ! – l’ornement avec des malas en fleurs des portraits de Gandhi, Nehru et Subash Chandra Bose, personnages ayant joué un rôle important dans la lutte pour l’indépendance du pays et le chant de l’hymne national, les vedettes de l’après-midi dehors et les autres enfants dans la salle. Chanson pleine de motivation, de cœur et de sérieux, c’est toujours un moment très émouvant de pouvoir assister à ce chant en l’honneur de la terre qui nous accueille, surtout lorsqu’il est reprit par les enfants, c’est plein de spontanéité, de sincérité et encore une fois de cœur… beaucoup de vibrations très positives…

Ouverture du drapeau : Christophe.

Ouverture du drapeau : Christophe.

Chant de l’hymne national.

Chant de l’hymne national.

Retour dans la salle avec une première danse de Salni et Shivani sur le titre Bollywoodien « Dil to pagal hai » tiré de je ne sais plus quel film de la méga star Shahrukh Khan, puis première pratique de yoga avec Arjun, Tchotu et Shibu pour l’enchainement de Surya Namaskar, la Salutation au Soleil, sur un titre dédié au Seigneur Shiva, la divinité principale de Varanasi « Om Namah Shivaya », avec Raju et Vivek Kant jouant les dévots du Grand Dieu, vibhuti (cendre sacrée) sur le corps, mala en graine de rudraksh(chapelet associé à Shiva) autour du cou et se dandinant au son de la musique dont le rythme va crescendo, la voix reprenant le mantra (formule sacrée) associé à Shankar (un autre nom de Shiva que les enfants utilisent beaucoup, il paraitrait qu’il y aurait un total de 1008 noms ou formules pour le designer).

Photo 1. Avant le spectacle - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Hatha yoga, Surya Namaskar.
Photo 1. Avant le spectacle - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Hatha yoga, Surya Namaskar.Photo 1. Avant le spectacle - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Hatha yoga, Surya Namaskar.

Photo 1. Avant le spectacle - Photo 2. Dans la salle - Photo 3. Hatha yoga, Surya Namaskar.

Nous avons eu ensuite droit à un chant interprété par Nitya en l’honneur de Bharat Mata (c’est le nom de la terre de l’Inde représentée sous la forme d’une Déesse), puis sketch écrit par les enfants avec Vivek et Soloni dans le rôle du roi et de la reine, Salni dans celui de leur fille disparu, Manisha dans celui du premier ministre, Anjali interprétait un majordome, Goori une servante et notre autre Manisha, un Baba, un sage avec sa grande barbe blanche, égrainant son mala et murmurant sans cesse son mantra. La fille du roi et de la reine a disparu et pour la retrouver ils font appel à un sage réputé pour son savoir et ses pouvoirs miraculeux, ils suivent ses conseils en effectuant divers rituels et offrandes et leur chère et tendre finit par réapparaitre ! Nouvelle danse avec Sandya et Anjali mais cette fois sans musique, juste avec l’accompagnement de leur chant puis Shivani et Soloni pour une chanson sacrée en Bengali et pratique de yoga avec Raju, Vivek Kant et Tchotu pour une série de onze asanas sur une musique que les enfants aiment bien, « Sai Kirtan », dédiée à Sai Baba de Shirdi, un saint de la fin du 19eme siècle vénéré à la fois par les Hindous et les Musulmans.

Sketch.

Sketch.

Chant et danse de Sandya et Anjali.

Chant et danse de Sandya et Anjali.

Chant de Shivani et Soloni.

Chant de Shivani et Soloni.

Nouvelle chanson avec Vivek accompagné par nos deux Manisha, suivit d’une danse Bollywoodienne et Vivek Kant sur un titre du film « Rowdy Rathore » puis dernier chant patriotique reprit en cœur par tous les enfants pour clore le spectacle. Puja (rituel) effectuée par Priya et Chinki, chant de Bhajans (chants dévotionnels) par tous les enfants, avec le Ganesha Arthi pour ouvrir le bal et le Durga Arthi pour le clore, distribution du prasad (nourriture bénie par le rituel, en l’occurrence des petites boules de sucre) puis samosa (beignet aux légumes) et soda frais pour tous ! Les dépenses pour cette fête de l’Indépendance se montent à 960 Roupies (environ 15 Euros) dont 740 Roupies (12 Euros) pour le gouter profitant à une centaine de bambins et 220 Roupies (3 Euros) pour différents accessoires liés au spectacle.

Photo 1. Les filles avec Bonishree - Photo 2. Hatha yoga - Photo 3. Dernier chant.Photo 1. Les filles avec Bonishree - Photo 2. Hatha yoga - Photo 3. Dernier chant.
Photo 1. Les filles avec Bonishree - Photo 2. Hatha yoga - Photo 3. Dernier chant.

Photo 1. Les filles avec Bonishree - Photo 2. Hatha yoga - Photo 3. Dernier chant.

Petit point sur les dépenses relatives à la rentrée scolaire de juillet avec pour cette année 2012 -2013 une aide apportée à 24 enfants : 11 petits (LKJ à Classe 2 – 2eme année de maternelle à CE1), 5 moyens (Classe 3 à Classe 5 – CE2 à CM2) et 8 grands (Classe 6 à Classe 11 – 6eme à 1ere). Pour le détail des enfants et nos différentes aides, merci de vous reporter à notre courrier du mois de juin. Nous prenons en charge la totalité des frais incombant à leur scolarité pour 11 enfants et pour 13 autres, suivant la classe, une aide importante est apportée tous les mois en prenant en charge au moins les trois quarts des frais mensuels ou une aide conséquente a été donné en début d’année (pour les plus grands). Le montant des frais relatifs aux admissions se monte cette année à 18.640 Roupies (environ 310 Euros) et 16.824 Roupies (280 Euros) pour les manuels scolaires et les uniformes. Ce mois-ci nous avons réglé la totalité de l’année scolaire pour quatre de nos toutes petites, Priya (LKJ – 2eme année de maternelle), Punam et Chinki (UKJ – 3eme année de maternelle) et Anjali (Classe 1 – CP). Le montant de l’année complète d’aout 2012 à juin 2013 est de 1.530 Roupies (environ 25 Euros) par enfant. Tous les mois nous auront à débourser un total de 1.640 Roupies (27 Euros) pour les frais mensuels de scolarité de 13 bambins avec pour 7 d’entre eux le paiement de la totalité des frais et une aide importante pour les 6 autres. Au niveau organisation, tous les 13 du mois (le 15 c’est « fees day » le jour de paiement dans les écoles des frais mensuels de scolarité) je distribue aux enfants leur enveloppe avec l’argent, ils vont avec un membre de leur famille régler les dépenses et me montre ensuite le reçu ; pour certains tous petits il peut arriver que ce soit moi qui aille à l’école avec leur carte de paiement pour que l’enseignante y inscrive et valide le règlement.

Photo 1. Etude du début d’après-midi - Photo 2. Priya - Photo 3. Dipa, Anu et Sueta.
Photo 1. Etude du début d’après-midi - Photo 2. Priya - Photo 3. Dipa, Anu et Sueta.Photo 1. Etude du début d’après-midi - Photo 2. Priya - Photo 3. Dipa, Anu et Sueta.

Photo 1. Etude du début d’après-midi - Photo 2. Priya - Photo 3. Dipa, Anu et Sueta.

Une dépense importante avec la réparation de l’objectif de l’appareil photo qui était nase et 2.156 Roupies (35 Euros) à débourser au Service Center de chez Sony. Nous avons du changer les bâches en plastique qui protègent les ouvertures de la salle du haut lorsqu’il pleut, achat pour 540 Roupies (9 Euros). Vivek Kant, un de nos enfants qui vient depuis pas mal d’années c’est acheté un vélo pour aller au cours d’informatique auquel il s’est inscrit et qui se trouve à environ 5 Km de notre coin, il n’avait pas assez pour payer la totalité, nous lui avons donné l’argent qu’il lui manquait, 250 Roupies (4 Euros).

Photo 1. Jeux sur la terrasse - Photo 2. Sur la terrasse - Photo 3. Sishti, Isneha, Karena, Ash et Rahul.Photo 1. Jeux sur la terrasse - Photo 2. Sur la terrasse - Photo 3. Sishti, Isneha, Karena, Ash et Rahul.
Photo 1. Jeux sur la terrasse - Photo 2. Sur la terrasse - Photo 3. Sishti, Isneha, Karena, Ash et Rahul.

Photo 1. Jeux sur la terrasse - Photo 2. Sur la terrasse - Photo 3. Sishti, Isneha, Karena, Ash et Rahul.

En travaux manuels avec Vivek certains ont terminé leur petite armoire en polystyrène, décorée avec des bâtonnets en bois et des bandes de tissus adhésives qu’Irène nous avait donné il y a quelque temps de cela, les enfants ne veulent pas mettre de la couleur sur le bois et préfèrent le laisser tel quel, le résultat est plutôt sympa.

Travaux manuels : Soloni, Vivek et Shivani.

Travaux manuels : Soloni, Vivek et Shivani.

Comme je vous l’avais signalé dans un précédent courrier nous devrons déménager en fin d’année, la maison que nous occupons appartient aux Sadhus (religieux Hindous) de la Juna Akhara et pour cause de Kumbha Mela (immense pèlerinage) sur Allahabad en début d’année prochaine, tous les logements leur appartenant sont réquisitionnés afin que les Sadhus venant sur Varanasi puissent être logés. Nous avons normalement trouvé une maison dans notre même coin de Shivala, à peine à une cinquantaine de mètre de celle où nous sommes actuellement, nous avons confirmé au propriétaire que nous emménagerons début décembre. La bâtisse est plutôt en bon état avec une configuration différente de celle que nous occupons actuellement, pas de patio à ciel ouvert, trois étages pour nous avec deux pièces à chaque niveau, deux sanitaires, pas de grande pièce comme nous disposons maintenant, mais ça devrait faire l’affaire pour rentrer tous notre petit monde et une terrasse sympa sur le toit avec une superbe vue sur Varanasi et la Ganga. Le loyer est un peu plus élevé que ce que nous payons aujourd’hui, 5.000 Roupies (environ 80 Euros) par mois au lieu de 4.500 (72 Euros), mais ça reste très convenable au vu de la maison et des prix qui se pratiquent sur le marché.

Spectacle Independence Day
Spectacle Independence DaySpectacle Independence Day

Spectacle Independence Day

PROJETS

Je rentre en France début septembre pour un mois et demi – au plaisir de revoir certaines de vos bouilles ! - la maison reste bien sur ouverte avec Bonishree en début d’après-midi de 13h30 à 15h30 et Niva, Nisha et Sumita en fin d’après-midi de 17h00 à 19h30. Afin que les enseignantes n’aient pas à s’en occuper j’ai fait un stock de fournitures scolaires pour distribution aux enfants lorsqu’ils en font la demande, réserve de feutres, crayons de couleurs, peintures, photocopies de dessins pour les coloriages, stock de biscuits, bonbons, namkeen (snack salé), verres et bols en plastique pour les gouters, réserve des articles nécessaires pour effectuer les pujas (rituels) quotidiennes…..….. De l’argent est laissé dans l’armoire de la salle du bas (c’est Niva, Vivek et Anamika qui gèrent ça et tiennent les comptes) pour les dépenses relatives aux travaux manuels ou autres (éventuellement consultation chez le médecin et achats de médicaments comme ce fut le cas l’an dernier pour Punam qui était allée chez l’o.r.l. .....), pour l’entretien des vélos (avec des dépenses régulières pour les pneus et les freins), pour les gouters du samedi avec l’achat des samosas et des sodas frais, pour le règlement des frais de scolarité en septembre et en octobre ainsi que le loyer de la maison et les salaires en septembre.

Travail scolaire : Anjali.

Travail scolaire : Anjali.

Petit rappel si vous avez des jeux, des jouets, éventuellement des livres illustrés (sur les animaux, les enfants adorent ça), pensez à nous. Pour les vêtements nous sommes aussi preneurs s’ils sont en bon état, mais pas plus d’un sac par famille, merci.

Pour les médicaments je vous mets ci-après une petite liste de produits qui nous sont utiles, s’il vous plait, pas de compresses stériles, il nous en reste encore un bon paquet :

- Pansements en bande à découper

- Bande elastoplast

- Mercurochrome

- Pommade Arnican en crème

- Gélules Arnica 9 ch.

- Efferalgan 500 et 1000 mg

- Médicaments pour les diarrhées

Etude du début d’après-midi.
Etude du début d’après-midi.Etude du début d’après-midi.

Etude du début d’après-midi.

FINANCES

Récapitulatif de l’état du trésor pour les mois de juin et juillet (car cela y-en a être le courrier de juillet et août) avec pour commencer un super mois de juin et 1.030 Euros ! Merci pour votre soutien, votre générosité et fidélité à Tony Staviljec, Hubert et Nicole Voncken, Pascale Dondey, Seb et Raquel, Shankarji, Karine et Luc, Colette Borganetti, Placo N et le come back plein d’élan, de fougue et d’énergie du Seigneur Martialo, Georges Bouabdallah, Danielle, Geneviève Claret, Remi, Mimi, la famille Guichard, Mamie Nina, mes parents et grands parents et un grand merci à Babethji !

Juillet est un bon mois avec 570 Euros de donations. Merci (pour certains de nouveau) à Tony Staviljec, Marie-France Pinet, Hubert et Nicole Voncken, Pascale Dondey, Seb et Raquel, Placo N et l’ami Martial (bises à toute la famille !), Karine et Luc, mes parents et grands parents, Geneviève Claret, Georges Bouabdallah, Danielle, Remi, Mylène, Michelle Perrin, Malikji, Nadia Falek Benoiste Pilloire, the Guichard’s family et Colette Borganetti.

Bises à tous et pour certains d’entre-vous, a bientôt !

Christophe

Juillet et Août 2012

YOGMAYA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, enregistrée auprès de la préfecture de l’Isère sous le numéro 0381034198.

Publié dans Courriers mensuels

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article